Grève chez Mondelez à Herentals

Staking bij Mondelez Herentals

Hier soir l’équipe de nuit de la biscuiterie Mondelez à Herentals a débrayé. Le personnel sera en grève pendant 24 heures pour manifester son mécontentement concernant les négociations laborieuses suite à l’annonce d’une restructuration.


Concertation sociale laborieuse

Jusqu’à mardi soir 21 heures le personnel de la biscuiterie Mondelez à Herentals arrêtera le travail.  Katleen Verhaegen, secrétaire du syndicat CGSLB, explique les raisons de cette grève au journal Het Laatste Nieuws : « Les négociations sociales laborieuses suscitent un grand mécontentement. Cette grève est un signal pour montrer que les choses ne peuvent continuer ainsi. »


Fin septembre la direction a annoncé son intention de fermer trois lignes de production (barres chocolatées Cha Cha, gaufrettes Cent Wafers et biscuits Tuc) jugeant que l’usine de Herentals n’était pas suffisamment compétitive. Cette mesure impliquerait la perte d’environ 200 emplois sur les 1.000 au total. Le fabricant de biscuits espère toutefois finaliser la réorganisation en évitant les licenciements secs, via des départs naturels et le régime de chômage avec complément d'entreprise (ex-prépension).