Grève (provisoirement) levée après un accord chez Carrefour Mestdagh

Grève (provisoirement) levée après un accord chez Carrefour Mestdagh
RetailDetail

Les syndicats et la direction du Groupe Mestdagh, franchisé de Carrefour, sont parvenus à un accord mardi soir, après l’éclatement d’une grève vendredi et samedi derniers.

 

Charge de travail élevée

La semaine dernière, des grèves spontanées ont éclaté dans une quarantaine de magasins intégrés de Carrefour Market Groupe Mestdagh après qu’une concertation sur la charge de travail élevée n'a pas abouti à un accord. Les magasins wallons et bruxellois sont restés fermés vendredi et samedi également. Les collaborateurs se plaignent de la charge de travail élevée, du trop grand nombre de travailleurs temporaires, de la mauvaise organisation du travail et du manque d'équipes volantes pour aider les magasins à faire face aux pénuries de personnel.
 

Une nouvelles concertation a finalement abouti à un accord mardi soir, comme le rapportent à présent les syndicats à Belga. Le contenu de cet accord sera présenté aux collaborateurs mercredi après-midi. Les syndicats CNE et SETCa soutiennent déjà ces propositions. L'accord n'est pas parfait, mais il prévoit tout de même quelques heures de travail supplémentaires par magasin au cours du prochain trimestre, ainsi que la conversion de certains contrats temporaires en contrats fixes. Des progrès ont également été réalisés dans le domaine de la formation, rapportent les syndicats à La Libre. Mais ils restent méfiants : « Le préavis de grève est simplement suspendu », précisent-ils.