Greenyard Foods se rapproche de son rêve de leader mondial

Greenyard Foods se rapproche de son rêve de leader mondial

Greenyard Foods se rapproche de son objectif, à savoir devenir leader mondial dans le secteur des fruits et légumes. Le conseil d’administration de l’entreprise a donné son feu vert à la fusion avec Univeg et Peatinvest.

Un chiffre d’affaires cumulé de 3,7 milliards d’euros

Ce feu vert n’a pas vraiment de quoi surprendre, puisque les trois entreprises sont contrôlées par Hein Deprez, qui en regroupant les trois entités espère avoir un impact commercial plus important. Les trois entreprises génèrent un chiffre d’affaires cumulé de plus de 3,7 milliards d’euros. Greenyard se concentre sur les légumes surgelés, Univeg sur les légumes frais et Peatinvest sur les substrats pour la culture des fruits et légumes.


Selon les modalités de la fusion, Univeg et Peatinvest seront entièrement intégrés dans Greenyard Foods. En échange, les actionnaires des deux entreprises recevront un total de 25,5 millions de nouvelles actions de l’entreprise cotée en bourse, ce qui portera le nombre total de titres en circulation à 44,4 millions.


Deprez et Gimv vendent une  part de leurs actions

Une fois la transaction bouclée, les actuels actionnaires de Greenyard Foods détiendront 42,5% de la société fusionnée, ceux d’Univeg 49,6% et ceux de Peatinvest 7,9%. Dans la pratique cela signifie donc que Hein Deprez et sa sœur Veerle augmenteront considérablement leur emprise sur l’entreprise.


Afin d’augmenter la part des actions librement négociables qui n’appartiennent pas aux actionnaires fixes, Deprez Holding et Gimv-XL vendront une part de leurs actions à d’autres investisseurs via un placement privé.


Toute cette opération doit encore être approuvée lors d’une assemblée générale extraordinaire des actionnaires de Greeyard Foods et obtenir la bénédiction  des autorités de la concurrence européennes. Les initiateurs espèrent pouvoir finaliser toute la procédure d’ici l’été.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur:  De sympathiques brigands

24/11/2017

Les prix grimpent, la pérennité du supermarché est menacée et les fabricants de marques continuent de payer la note. Eh oui, quels coquins ces ‘food retailers’. Pour vous en convaincre, voici votre rubrique hebdomadaire concoctée par RetailDetail Food !

Nouveau CEO pour Nestlé Belgilux

23/11/2017

Nestlé a annoncé avoir désigné Michel Mersch comme nouveau CEO de Nestlé Belgilux. Il succède à Alexander von Maillot, qui occupera une nouvelle fonction au siège principal en Suisse.

Rémy Cointreau : forte croissance grâce à la demande accrue de cognac de luxe en Asie

23/11/2017

Au premier semestre de son exercice décalé, le groupe français de spiritueux Rémy Cointreau a enregistré d’excellents résultats. Son cognac de luxe s’est particulièrement bien vendu, surtout en Chine, au Japon et à Singapour.

Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize investit dans la start-up YouMeal

23/11/2017

YouMeal, une start-up qui aide les exploitations de restaurants à informer leurs clients de la composition de leurs plats, a levé 800.000 euros. L’un des investisseurs est Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize et actuellement président du COIB.

Hausse des ventes en ligne dans le secteur FMCG

22/11/2017

Les courses online sont en hausse de 30%, alors que le marché dans son ensemble n’a progressé que de 1,3%. Actuellement l’e-commerce représente 4,6% dans le segment FMCG. D’ici 2025 ce pourcentage devrait atteindre 10%, soit 145 milliards d’euros.

Nestlé envisage la reprise de Hain Celestial

22/11/2017

Nestlé serait intéressé par la reprise de Hain Celestial, une entreprise alimentaire américaine spécialisée dans la production d’aliments naturels et végétariens. La valeur de l’entreprise est estimée à 3,5 milliards d’euros.

Back to top