Greenyard Foods se rapproche de son rêve de leader mondial

Greenyard Foods se rapproche de son rêve de leader mondial

Greenyard Foods se rapproche de son objectif, à savoir devenir leader mondial dans le secteur des fruits et légumes. Le conseil d’administration de l’entreprise a donné son feu vert à la fusion avec Univeg et Peatinvest.

Un chiffre d’affaires cumulé de 3,7 milliards d’euros

Ce feu vert n’a pas vraiment de quoi surprendre, puisque les trois entreprises sont contrôlées par Hein Deprez, qui en regroupant les trois entités espère avoir un impact commercial plus important. Les trois entreprises génèrent un chiffre d’affaires cumulé de plus de 3,7 milliards d’euros. Greenyard se concentre sur les légumes surgelés, Univeg sur les légumes frais et Peatinvest sur les substrats pour la culture des fruits et légumes.


Selon les modalités de la fusion, Univeg et Peatinvest seront entièrement intégrés dans Greenyard Foods. En échange, les actionnaires des deux entreprises recevront un total de 25,5 millions de nouvelles actions de l’entreprise cotée en bourse, ce qui portera le nombre total de titres en circulation à 44,4 millions.


Deprez et Gimv vendent une  part de leurs actions

Une fois la transaction bouclée, les actuels actionnaires de Greenyard Foods détiendront 42,5% de la société fusionnée, ceux d’Univeg 49,6% et ceux de Peatinvest 7,9%. Dans la pratique cela signifie donc que Hein Deprez et sa sœur Veerle augmenteront considérablement leur emprise sur l’entreprise.


Afin d’augmenter la part des actions librement négociables qui n’appartiennent pas aux actionnaires fixes, Deprez Holding et Gimv-XL vendront une part de leurs actions à d’autres investisseurs via un placement privé.


Toute cette opération doit encore être approuvée lors d’une assemblée générale extraordinaire des actionnaires de Greeyard Foods et obtenir la bénédiction  des autorités de la concurrence européennes. Les initiateurs espèrent pouvoir finaliser toute la procédure d’ici l’été.

 

Tags: