Heineken fusionne ses activités belges

Le géant des boissons néerlandais Heineken regroupe ses trois entités belges (Brasseries Alken-Maes, Cidrerie Stassen et Malterie Albert) sous un seul toit, avec pour objectif de renforcer leur position sur le marché belge et international et de simplifier la structure managériale.


300 millions d’euros de chiffre d’affaires

Alken-Maes (connu pour ses marques Maes, Cristal, Affligem, Mort Subite, Hapkin, Strongbow ou encore  Desperados) fusionne avec la Cidrerie Stassen d’Aubel (Liège) et la Malterie Albert à Ruisbroek. Actuellement les trois entreprises font déjà partie de Heineken en Belgique, mais à partir du 1er juillet elles formeront la nouvelle entité Alken-Maes SA. L’entreprise fusionnée réalisera un chiffre d’affaires annuel de 300 millions d’euros et comptera plus de 600 collaborateurs.


« La fusion correspond au modèle de gouvernance de Heineken dans d’autres pays », explique le CEO Edwin Botterman. « En regroupant les trois entreprises au sein d’une seule entité, leur position sera renforcée. Alken-Maes SA repose sur trois solides piliers complémentaires. Une nécessité car les brasseries, la cidrerie et la malterie opèrent sur des marchés très concurrentiels et matures. »