Ijsboerke demande une protection judiciaire après un été pourri

Ijsboerke demande une protection judiciaire après un été pourri

Le Belgium Icecream Group, avec sa marque phare Ijsboerke, a demandé à être protégé contre ses créanciers auprès du tribunal de Commerce de Turnhout. Si aucune solution n’est trouvée aux lourdes pertes subies, 365 personnes risquent de perdre leur emploi.

Les problèmes ne datent pas d’hier

L’année dernière, Ijsboerke a déjà dû fermer deux entités, entraînant ainsi une perte de 162 emplois. Aujourd’hui, l'entreprise semble subir la crise de plein fouet. C'es pourquoi le Belgium Icecream Group a fait démarrer la procédure LCE (loi relative à la continuité des entreprises). Pour l’année comptable 2012, le groupe devrait subir une perte de cinq millions d’euros, d'où la nécessité d'épargner dans de nombreux domaines. 


Le 3 janvier, les syndicats rencontreront la direction pour discuter de l’avenir des employés. Si aucune solution n’est trouvée, 365 personnes perdront leur emploi, dont 280 ouvriers et 85 employés. Mais L’Hoëst, directeur du Belgium Icecream Group, ne pense pas que les choses iront si loin : une solution est possible, « si nous travaillons tous ensemble. »


Ijsboerke passe à travers la glace

Les mauvais résultats seraient la conséquence de plusieurs facteurs, avec en tête de liste les grands ‘classiques’ : coût salarial et crise (selon L’Hoëst, suite à la crise actuelle, les consommateurs se tournent vers des marques moins chères). De plus l’été maussade de 2012 n’a certainement pas fait de cadeaux au fabricant de glaces.


Provisoirement, on ne parle pas encore de plan social. L’entreprise espère  avant tout limiter au maximum les licenciements et n'a pas les moyens financiers pour un vaste plan social.

 

 

Traduction: Laure Jacobs

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les boissons énergisantes pourraient-elles être interdites aux mineurs ?

16/01/2018

Suite à la demande de l’association néerlandaise de pédiatrie d’interdire la vente de boissons énergisantes aux mineurs, les Pays-Bas initient une étude sur le sujet. En Belgique aussi les médecins signalent les effets nocifs de ce type de boissons.

Le président Macron veut inscrire la baguette au patrimoine mondial

15/01/2018

A l’exemple de la bière belge et la pizza napolitaine, la confédération des boulangers français, soutenue par le président français Macron, souhaite inscrire la baguette a patrimoine mondial immatériel de l’Unesco.

Davantage de supérettes de proximité ouvertes toute la journée le dimanche ?

15/01/2018

Les magasins de proximité avec plus 5 employés doivent avoir la possibilité de rester ouverts dimanche toute la journée, estime le SNI, qui souhaite dès lors rehausser la limite relative au personnel à 10 employés. Mais cela est moins évident qu’il n’y paraît, affirme l’Unizo.

Lactalis rappelle 12 millions de boîtes de lait infantile

15/01/2018

Un énorme scandale a éclaté en France au sujet du lait infantile contaminé à la salmonelle du groupe laitier Lactalis.  L’entreprise va devoir retirer pas moins de 12 millions d’emballages distribués dans 83 pays différents.

La biscuiterie Seghers acquiert le néerlandais Euro Pâtisserie

15/01/2018

La biscuiterie Seghers de Temse a racheté son concurrent néerlandais Euro Pâtisserie. Le nouveau groupe figurera parmi les dix plus grands fabricants de biscuits au Benelux.

Les emballages de plus grande taille pas toujours moins chers

15/01/2018

Pour de nombreux produits en supermarché, les emballages de plus grande taille par kilo ou parfois par litre sont censés être moins chers que les petits, mais dans certains cas, c’est tout le contraire.  Tout dépend de l’emballage standard.

Back to top