Ijsboerke protégé contre ses créanciers durant six mois

Ijsboerke protégé contre ses créanciers durant six mois

Belgian Icecream Group, la société-mère du glacier Ijsboerke, a obtenu du tribunal de commerce de Turnhout une protection contre ses créanciers durant six mois. La direction dispose donc de ce délai pour mettre sur pied un plan de sauvetage.

Sursis de six mois

Le glacier de Tielen (province d’Anvers) est en mauvaise posture depuis un certain temps déjà. En cause : les coûts salariaux élevés, la crise persistante (les consommateurs optent pour des glaces moins chères)  et l’été médiocre. Le groupe devrait clôturer l’année 2012 avec une perte de 5 millions d’euros.


C’est pourquoi juste avant Noël la direction a sollicité une protection contre ses créanciers auprès du tribunal de commerce de Turnhout, qui vient d’accepter  cette demande hier  dans le cadre de la loi sur la continuité des entreprises.


A présent le groupe dispose de six mois pour établir un plan de sauvetage.  « Il vaut mieux avoir une chance supplémentaire, que pas de chance du tout », commente Dirk Verhaegen, secrétaire syndical (ACV). « Les mois prochains seront difficiles pour tout le monde. Le dossier est complexe. D’ici le mois de juillet un plan d’austérité devra être présenté au tribunal de commerce. Le personnel lui aussi est impliqué. Ils sont prêts à fournir des efforts, à condition qu’il y ait un avenir pour leur entreprise. »

 

« Maintenant le principal défi consiste à élaborer un bon plan pour l’avenir de l’entreprise », estime Inge De Haes, avocate de Belgian Icecream Group.

 

Comeback de la famille Janssens ?

On ignore encore si Achille Janssens (63 ans), ancien propriétaire d’ Ijsboerke et fils du fondateur Staf Janssens, aura un rôle à jouer dans ce plan de sauvetage.  Fin de l’année dernière Achille, résidant actuellement à Monaco, avait annoncé être prêt à revenir en Campine pour remettre sur les rails l’entreprise de son père,  qu’il a vendu à  Albert Frère en 1997 pour 40 millions d’euros. Les syndicats pour leur part sont assez sceptiques quant à ce scénario.


Au mois de juillet le tribunal de commerce pourrait éventuellement prolonger de six mois supplémentaires la période de protection.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un cheveux dans la soupe plastique

19/01/2018

Les retailers sont-ils des querelleurs et des escrocs? Les boissons énergisantes doivent-elles être interdites? Carrefour est-il à l’aube d’un assainissement et Delhaize va-t-il se hollandiser? Une semaine mouvementée que vous résume RetailDetail Food.

Colruyt et PepsiCo enterrent la hache de guerre : Pepsi à nouveau  disponible

19/01/2018

L’assortiment habituel de Pepsi et Lay’s sera à nouveau disponible chez Colruyt. Depuis novembre la chaîne avait retiré 29 produits du fabricant PepsiCo, qui refusait de lui accorder des réductions de prix. A présent le discounter met fin à ce boycott.

Aldi Nord et Aldi Süd collaborent pour le bien-être animal

18/01/2018

Aldi Nord et Aldi Süd s’associent dans le cadre d’une collaboration unique : la création de leur propre label, Fair & Gut, certifiant le bien-être animal. Pour l’instant le label est lancé uniquement en Allemagne et se limite à la volaille, mais sera étendu ultérieurement.

Rewe teste la teneur minimale en sucre avec des puddings au chocolat

18/01/2018

Quelle est la quantité minimale de sucre jugée nécessaire par le consommateur ?  Rewe mène l’enquête auprès de ses clients. L’enseigne allemande  veut diminuer la teneur en sucre de ses produits maison, mais le client décide de la dose minimale.

Lidl tempère ses ambitions américaines

18/01/2018

Lidl  visait une centaine de magasins aux Etats-Unis durant la première année, mais se voit contraint de tempérer ses ambitions. Depuis sa traversée outre-Atlantique il y a environ six mois le discounter allemand y a ouvert 49 points de vente.

Carrefour clôture une année difficile

17/01/2018

Malgré une amélioration au 4ème trimestre, Carrefour termine une année particulièrement difficile, aussi en Belgique, où la croissance est négligeable. Attendons de voir quelles seront les mesures annoncées la semaine prochaine par le CEO Bompard.

Back to top