Ikea souhaite une enquête judiciaire quant aux prix de ses repas

Ikea souhaite une enquête judiciaire quant aux prix de ses repas

La chaîne d’ameublement Ikea invite Horeca Vlaanderen, Horeca Wallonie et le Boerenbond (fédération flamande des agriculteurs) à faire contrôler les prix de ses repas par un expert judiciaire  indépendant. La semaine dernière les trois fédérations avaient assigné Ikea devant le tribunal estimant que la chaîne suédoise proposait des repas à prix planchers et vendait à perte. « Ikea souhaite en toute transparence et par la désignation d’un expert judiciaire indépendant, clarifier à court terme la polémique quant aux prix pratiqués dans ses restaurants », déclare l’entreprise dans un communiqué de presse.

Le concept Ikea

Le management souligne que les promotions, causes de l’irritation des trois fédérations – à savoir le steak-frites à 2,50 euros, le barbecue à 3,95 euros, les moules-frites à 5 euros et le waterzooi gantois à 3,95 euros – font partie d’un assortiment bien plus large de repas disponibles dans le restaurant Ikea.

 

Par ailleurs Ikea indique que ses restaurants ne sont pas un moyen d’appâter le client (comme le prétendent les fédérations horeca), mais font partie intégrante du concept Ikea, visant à procurer au client un confort optimal en magasin.


Pour terminer le géant du meuble rappelle qu’il applique la même philosophie de prix pour ses repas que pour tous ses produits : « proposer des produits de qualité aux prix les plus bas possibles ». Pour le prouver, Ikea tend la main aux trois fédérations. Affaire à suivre donc ….

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Une question d’indigestion

17/11/2017

Dans certains quartiers généraux la tension monte a vue d’œil, mais pour les gourmets la semaine s’est plutôt bien déroulée. Vous avez raté quelque chose ? Voici le résumé hebdomadaire joyeusement gratiné de RetailDetail Food !

« De gardienne d’enfants à commerçante »

17/11/2017

Marieke Vermeire exploite le Carrefour Express de la Luikersteenweg à Hasselt aux côtés de son mari. « Le hasard a voulu que Carrefour recherche des franchisés pour exploiter ce magasin juste au moment où nous envisagions de nous lancer. »

RetailDetail Food #25 est disponible en ligne

17/11/2017

Comment les commerçants gèrent-ils les clients agressifs en magasin ? Voilà l’un des thèmes abordés dans le 25ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé des exploitants de supermarchés.

Le CEO d’Alpro, Bernard Deryckere, démissionne

16/11/2017

Bernard Deryckere, l’architecte du succès international de l’entreprise de produits laitiers belge Alpro, démissionne après 16 années passées au sein de l’entreprise. Des différends avec le nouveau propriétaire Danone seraient à l’origine de ce départ.

Tesco obtient le feu vert pour « la fusion de l’année » avec Booker

15/11/2017

Ça bouge dans le retail au Royaume-Uni : après l’absorbation de Nisa par Co-op, le leader du marché Tesco va lui aussi augmenter sa part de marché en rachetant le grossiste Booker pour la modique somme de 4,52 milliards d’euros !

L’Inde, terre promise pour les pommes et les poires belges

14/11/2017

Les fruiticulteurs belges s’en vont conquérir l’Inde : pour l’instant ce pays est déjà le principal marché d’exportation hors Europe pour les pommes belges et les poires belges y sont également fortement promues. 

Back to top