Ikea souhaite une enquête judiciaire quant aux prix de ses repas

Ikea souhaite une enquête judiciaire quant aux prix de ses repas

La chaîne d’ameublement Ikea invite Horeca Vlaanderen, Horeca Wallonie et le Boerenbond (fédération flamande des agriculteurs) à faire contrôler les prix de ses repas par un expert judiciaire  indépendant. La semaine dernière les trois fédérations avaient assigné Ikea devant le tribunal estimant que la chaîne suédoise proposait des repas à prix planchers et vendait à perte. « Ikea souhaite en toute transparence et par la désignation d’un expert judiciaire indépendant, clarifier à court terme la polémique quant aux prix pratiqués dans ses restaurants », déclare l’entreprise dans un communiqué de presse.

Le concept Ikea

Le management souligne que les promotions, causes de l’irritation des trois fédérations – à savoir le steak-frites à 2,50 euros, le barbecue à 3,95 euros, les moules-frites à 5 euros et le waterzooi gantois à 3,95 euros – font partie d’un assortiment bien plus large de repas disponibles dans le restaurant Ikea.

 

Par ailleurs Ikea indique que ses restaurants ne sont pas un moyen d’appâter le client (comme le prétendent les fédérations horeca), mais font partie intégrante du concept Ikea, visant à procurer au client un confort optimal en magasin.


Pour terminer le géant du meuble rappelle qu’il applique la même philosophie de prix pour ses repas que pour tous ses produits : « proposer des produits de qualité aux prix les plus bas possibles ». Pour le prouver, Ikea tend la main aux trois fédérations. Affaire à suivre donc ….

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Marques et food bloggers : un partenariat gagnant

19/05/2017

Les marques FMCG cultivent leurs relations avec les food bloggers créatifs et cette collaboration tend même à se professionnaliser. D’un sympathique hobby, certains blogs se transforment en source de revenus à part entière. Mais le moteur principal reste la passion.

Carrefour lance un webshop destiné aux produits non-food

19/05/2017

Carrefour a développé un nouveau webshop, qui propose plus de 15.000 produits non-alimentaires. La plate-forme online vend l’assortiment permanent des magasins, avec en plus quelques offres exclusives.

Filet Pur: Un ‘colleur de pare-chocs’ d’Essen

19/05/2017

Lidl s’en va conquérir l’Amérique, d’ici peu Aldi va dépasser Carrefour et nous buvons trop : le point sur ces sujets et bien d’autres dans le résumé hebdomadaire de RetailDetail Food, la référence du journalisme constructif dans le secteur du retail !

RetailDetail Food #19 s’adonne au bio

19/05/2017

D’ici peu le secteur bio lancera sa traditionnelle campagne de printemps. Aussi RetailDetail Food a interrogé des exploitants de supermarchés afin savoir ce qu’ils pensaient du bio.

Nestlé perd une nouvelle bataille dans la guerre KitKat

18/05/2017

Depuis dix ans déjà Nestlé, fabricant de la barre chocolatée KitKat, tente d’empêcher des concurrents de commercialiser des snacks similaires. Le géant alimentaire suisse y est parvenu dans une dizaine de pays, mais au Royaume-Uni il a perdu le combat.

La construction du 4ème Colruyt au Grand-Duché de Luxembourg est en cours

18/05/2017

Sauf contretemps, Colruyt ouvrira son quatrième magasin au Grand-Duché de Luxembourg mi-novembre. Et trois autres points de vente sont prévus prochainement. Mais l’arrivée de ces nouveaux magasins ne fait pas l’unanimité.

Back to top