Illy souhaite ouvrir des cafés en association avec un partenaire

Illy wil meer eigen koffiebars openen

Illycaffè souhaite se développer à l’aide de ses propres bars à café. Le producteur de café italien est à la recherche d'un partenaire ayant de l’expérience retail. Cela pourrait intéresser Nestlé et Douwe Egberts qui reluquent leur concurrent italien depuis un certain temps déjà.

 
Une accélération de l’expansion des bars à café

Après les réactions outrées suscitées par les rumeurs de rachat, la famille Illy se montre désormais ouverte à un partenariat. L’entreprise souhaite se développer dans le secteur du retail, et ce en association avec un partenaire stratégique. C’est la première fois en 86 ans d'existence que le conseil d'administration envisage la vente d’une participation minoritaire, confie Andrea Illy, présidente du conseil d'administration, à Reuters.

 

La marque de café haut de gamme perçoit surtout des opportunités pour ouvrir un plus grand nombre de bars à café en gestion propre, tant sur le marché intérieur italien qu'à l'étranger. Illy entrevoit du potentiel, surtout aux États-Unis. Aujourd’hui, Illycaffè compte 219 cafés en gestion propre qui se situent hors des frontières italiennes, dont 23 en Amérique du Nord. Jusqu'à présent, les Italiens se sont développés avec prudence, à un rythme de vingt ouvertures par an. Cette cadence pourrait s’accélérer, affirme Andrea Illy, mais uniquement si l’entreprise se trouve un compagnon de voyage. Ce ‘compagnon de route’ devra bénéficier d’une belle dose d'expérience retail et bien connaître le marché américain, si possible.

 

« Prêt à ouvrir le capital »

« Nous sommes bombardés de propositions de la part d’investisseurs et de banques », affirme le président à Reuters. « Si le bon partenaire se présente, nous sommes même prêts à ouvrir notre capital afin qu'il puisse obtenir un retour sur investissement. » Un partenaire pourrait donc acheter « une petite  partie » de l’entreprise, selon les dires d’Illy.

 

L'Italien joue pourtant encore le jeu du «  hard to get » parce que les acteurs private equity ou les concurrents ne seraient pas les bienvenus. Illycaffè ferme (pour l'instant) la porte à Nestlé et à JAB, le propriétaire de Douwe Egberts, qui à l’automne dernier avaient exprimé un intérêt dans leur partenaire sectoriel. À l’époque, Andrea Illy avait qualifié ces avances d'inappropriées.
 

En 2018, Illycaffè a réalisé un chiffre d'affaires de 83 millions d’euros, en hausse de 5% hors effets de change. Le bénéfice ajusté a progressé de 10,7% à 75,3 millions d'euros.