Impasse totale chez Lidl : les magasins sont fermés jusqu'à une nouvelle concertation de lundi

Impasse totale chez Lidl : les magasins sont fermés jusqu'à une nouvelle concertation de lundi
Alexandros Michailidis / Shutterstock.com

La tension est palpable entre les syndicats et la direction de Lidl . La direction demande une nouvelle concertation lundi et la réouverture des magasins d’ici là. Mais les syndicats campent sur leur position et appellent à la fermeture de tous les magasins samedi.

 

Cent magasins fermés

La grève chez Lidl a éclaté mardi dans une quinzaine de magasins du Limbourg. Mercredi, c’était l’escalade : plus de cent magasins, soit près d'un magasin sur trois, sont restés fermés. Aujourd’hui aussi, de nombreux magasins sont fermés, mais selon le syndicat socialiste SETCa, le centre de gravité des grèves s'est déplacé de la Flandre vers la Wallonie.

 

Lors d'une réunion de conciliation en début de semaines, les parties prenantes ne sont pas parvenues à résoudre la question sensible, à savoir la charge de travail élevée. Jusqu'à présent, l’entreprise n’avait été confrontée qu’à des fermetures de magasins spontanées et des actions dans les centres de distribution, toutefois soutenues par les syndicats. Il est donc difficile de chiffrer avec précision le nombre de magasins fermés.

 

Appel à la grève générale samedi

La direction de Lidl souhaite se réunir une nouvelle fois avec les syndicats lundi pour une concertation, mais appelle à la réouverture des magasins d’ici là. « Nous regrettons évidemment que les magasins soient fermés et espérons un dialogue constructif », a déclaré la porte-parole, Isabelle Colbrandt, dans Het Nieuwsblad.

 

Les syndicats, quant à eux, affirment ne pas refuser le dialogue mais regrettent que la prochaine concertation n'ait lieu que lundi. En attendant, ils campent sur leur position et les clients doivent s'attendre à des fermetures spontanées. Pour samedi, ils vont même plus loin : le front commun des syndicats SETCa, ACV Puls, CNE et CGSLB appelle à la fermeture de tous les magasins Lidl. Un signal fort envoyé à la direction, qui « doit comprendre que notre demande de respect et de personnel n'est pas qu'un slogan ».

Tags: