Importation record de homards vivants pour les fêtes de fin d’année

Importation record de homards vivants  pour les fêtes de fin d’année

Durant ce mois de décembre festif  quelque 400.000 homards vivants venant du Canada ont été importés par avion dans notre pays, avec une pointe en ces jours de fin d’année. Crise ou non, le homard pour les Belges reste un incontournable au menu de Noël.

Le plus grand importateur de homards, à un près

Au cours de ce mois de décembre environ 480 tonnes de homards arrivent par avion à Zaventem, soit 180 tonnes de plus par rapport à l’année dernière. La pointe des arrivages se situant bien entendu en cette période de fêtes de fin d’année,  avec un premier vol le 19 décembre (à l’approche de Noël) et une deuxième cargaison aujourd’hui , avec plus de 110 tonnes pour le réveillon et le jour de Nouvel An.


« Généralement l’importation reste relativement stable », indique Frank Van Gelderen d’Adelantex (expéditeur) dans le  magazine Trends. « Sur l’ensemble de cette année par contre nous avons connu une augmentation inhabituelle de 400 tonnes. Les gens veulent à nouveau faire la fête, c’est claire. » Ainsi la Belgique renforce sa position de deuxième plus grand importateur de homards canadiens vivants : en 2011 notre pays a importé quelque 1,2 millions de kilos de homards, après les Etats-Unis  avec 20 millions de kilos.


Brussels Airport, plaque tournante européenne du homard

La plus grande partie des 3,5 millions de kilos de homards canadiens vivants destinés à l’Europe passe  via Zaventem. « Brussels Airport est la plaque tournante européenne du homard », affirme Johan Leunen, cargo marketing manager de l’aéroport. « Le homard est un produit périssable par excellence. Le secret de notre succès réside dans notre efficacité, également au niveau administratif grâce à l’Agence alimentaire et dans la position centrale de Zaventem qui fait que même aux heures de pointe le client le plus éloigné n’est qu’à deux heures de route. »  Inutile de préciser que la grève du zèle des douaniers de Brucargo à la mi-décembre, n’a guère été appréciée par la direction de Brussels Airport.


Pour information : le transport aérien de homards vivants vers notre pays coûte  2,15 euros par kg, soit plus de quatre fois plus cher que le transport de homards surgelés par bateau. Toutefois  ces frais supplémentaires n’ont pas dissuadé les consommateurs belges, malgré la crise.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

 

 


Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Rémy Cointreau : forte croissance grâce à la demande accrue de cognac de luxe en Asie

23/11/2017

Au premier semestre de son exercice décalé, le groupe français de spiritueux Rémy Cointreau a enregistré d’excellents résultats. Son cognac de luxe s’est particulièrement bien vendu, surtout en Chine, au Japon et à Singapour.

Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize investit dans la start-up YouMeal

23/11/2017

YouMeal, une start-up qui aide les exploitations de restaurants à informer leurs clients de la composition de leurs plats, a levé 800.000 euros. L’un des investisseurs est Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize et actuellement président du COIB.

Hausse des ventes en ligne dans le secteur FMCG

22/11/2017

Les courses online sont en hausse de 30%, alors que le marché dans son ensemble n’a progressé que de 1,3%. Actuellement l’e-commerce représente 4,6% dans le segment FMCG. D’ici 2025 ce pourcentage devrait atteindre 10%, soit 145 milliards d’euros.

Nestlé envisage la reprise de Hain Celestial

22/11/2017

Nestlé serait intéressé par la reprise de Hain Celestial, une entreprise alimentaire américaine spécialisée dans la production d’aliments naturels et végétariens. La valeur de l’entreprise est estimée à 3,5 milliards d’euros.

L’Ecosse réalise une première : un prix plancher pour l’alcool

21/11/2017

L’Ecosse réalise une première mondiale : enfin la région a obtenu la permission d’installer un prix plancher pour l’alcool. La loi avait déjà été passé en 2012, mais a été bloqué depuis par des distillateurs de whisky. 

Carrefour accepte les sacs et les boîtes réutilisables aux comptoirs

20/11/2017

Après un projet pilote réussi à l’Hypermarché Carrefour de Bierges, tous les Hypermarchés Carrefour et les Carrefour Market en gestion propre acceptent désormais les sacs à vrac et boîtes réutilisables des clients aux comptoirs en service.

Back to top