Interdiction d’utiliser des emballages trompeurs pour l’alimentation

Interdiction d’utiliser des emballages trompeurs pour l’alimentation

La Cour de Justice européenne a décidé d’interdire aux entreprises alimentaires d’utiliser des emballages trompeurs pour leurs produits. Les ingrédients qui ne sont pas contenus dans le produit, ne pourront apparaître sur l’emballage.

Une liste d’ingrédients exacte ne suffit pas

Cette décision intervient après une plainte déposée à l’encontre d’une entreprise allemande concernant l’emballage de son thé framboise-vanille. Sur l’emballage figuraient des framboises et de la vanille, alors que le thé en question ne contenait pas ces ingrédients. L’entreprise pour sa part estimait qu’il n’était pas question de tromperie, puisque les deux ingrédients n’étaient pas mentionnés sur la liste d’ingrédients.


Bien qu’il appartiendra au juge allemand de décider si dans le cas de ce thé il est question ou non d’emballage trompeur, la Cour européenne, suite à cette affaire, a clairement affiché sa position sur le sujet.


Selon Test-Achats de tels cas se présentent également en Belgique et ici aussi les producteurs se cachent derrière la liste des ingrédients. L’organisation des consommateurs estime que le consommateur n’est pas censé lire la liste complète des ingrédients, afin de vérifier si ce qui est représenté sur l’emballage est bel et bien contenu dans le produit.

 

Tags: