Interdiction d’utiliser des emballages trompeurs pour l’alimentation | RetailDetail

Interdiction d’utiliser des emballages trompeurs pour l’alimentation

Interdiction d’utiliser des emballages trompeurs pour l’alimentation

La Cour de Justice européenne a décidé d’interdire aux entreprises alimentaires d’utiliser des emballages trompeurs pour leurs produits. Les ingrédients qui ne sont pas contenus dans le produit, ne pourront apparaître sur l’emballage.

Une liste d’ingrédients exacte ne suffit pas

Cette décision intervient après une plainte déposée à l’encontre d’une entreprise allemande concernant l’emballage de son thé framboise-vanille. Sur l’emballage figuraient des framboises et de la vanille, alors que le thé en question ne contenait pas ces ingrédients. L’entreprise pour sa part estimait qu’il n’était pas question de tromperie, puisque les deux ingrédients n’étaient pas mentionnés sur la liste d’ingrédients.


Bien qu’il appartiendra au juge allemand de décider si dans le cas de ce thé il est question ou non d’emballage trompeur, la Cour européenne, suite à cette affaire, a clairement affiché sa position sur le sujet.


Selon Test-Achats de tels cas se présentent également en Belgique et ici aussi les producteurs se cachent derrière la liste des ingrédients. L’organisation des consommateurs estime que le consommateur n’est pas censé lire la liste complète des ingrédients, afin de vérifier si ce qui est représenté sur l’emballage est bel et bien contenu dans le produit.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carrefour : choisissez vous-même le prix du lait ‘équitable’

19/02/2018

Selon le modèle français, Carrefour lance le lait « La marque du consommateur », une nouvelle marque dont le prix est fixé par les consommateurs eux-mêmes.  Le lait coûtera 1,05 €, ce qui permet aux agriculteurs d’obtenir une marge plus importante.

La ministre De Block souhaite des codes santé sur les emballages

19/02/2018

La ministre de la Santé Maggie De Block examine s’il est possible d’apposer des étiquettes simples sur les emballages de produits alimentaires pour que les consommateurs puissent vérifier en un seul coup d’œil si un produit est mauvais pour la santé.

Le groupe d’achat européen Agecore met la pression sur Nestlé

16/02/2018

Le groupe d’achat européen Agecore menace de retirer 160 produits Nestlé de sa liste à moins que l’entreprise suisse n’octroie de meilleures conditions.  Les entreprises Colruyt, Coop et Edeka font notamment partie du groupe Agecore. 

Un solide second semestre propulse les ventes de Danone en 2017

16/02/2018

Danone a clôturé son exercice 2017 avec une croissance comparable de 2,5%, surtout grâce à un solide second semestre durant lequel le chiffre d’affaires comparable a progressé de 4,2%.

Aldi Nord et Süd ne fusionnent pas, mais vont collaborer ensemble

16/02/2018

En Allemagne, Aldi Nord et Aldi Süd envisagent la possibilité de collaborer ensemble au niveau des départements achats et marketing.  Les deux entreprises démentent néanmoins l’éventualité d’une fusion future.

Filet Pur : Un éléphant à la caisse

16/02/2018

Comment l’industrie alimentaire espagnole se montre-t-elle sous son meilleur jour, pourquoi la concurrence food atteint-elle des sommets inégalés et à quand la disparition du job de caissière?  Réponse dans le résumé hebdomadaire de RetailDetail Food!

Back to top