Interdiction des cages classiques pour poules pondeuses à partir du 1er août

Interdiction des cages classiques pour poules pondeuses à partir du 1er août

C’est aujourd’hui que prend fin la période de tolérance, après l’entrée en vigueur début de cette année de l’interdiction de loger des poules pondeuses dans des cages de batterie classiques. Suite à cette interdiction les prix des œufs étaient monté en flèche et à présent l’on craint que cela se reproduise. Le Département de l’Agriculture et de la Pêche pour sa part estime qu’il est peu probable que le même scénario se répète.

Moins de demande et une offre plus importante

Début de cette année les prix des œufs avaient atteint leur niveau le plus élevé depuis quinze ans. Cette flambée des prix était attribuable non seulement à l’entrée en vigueur de l’interdiction d’œufs provenant d’élevages en batteries classiques, mais également suite à l’hiver rigoureux partout en Europe et l’importante demande durant la période de Pâques.


La période de tolérance prenant fin  – en début d’année 10 Etats membres n’avaient pas encore adapté leurs cages aux normes et ont bénéficié d’un délai jusqu’au 31 juillet – l’on craint une nouvelle hausse des prix. Toutefois le Département de l’Agriculture et de la Pêche estime que la fin de la période de tolérance n’entraînera pas une augmentation des prix  : « La demande est moins importante qu’au début de cette année et l’offre a fortement augmenté. »


Cette demande plus retreinte est liée à la période estivale : il y a le traditionnel exode de l’été, les écoles sont fermées et l’industrie de transformation des œufs tourne au ralenti. « D’autre part les entreprises de transformation d’œufs hésitent dans leur politique d’achat et la distribution semble moins avide d’acheter ».


A présent la plupart des producteurs d’œufs  se sont mis aux normes et tournent à nouveau à plein régime. C’est pourquoi l’UE s’attend à une forte augmentation de l’offre : « C’est également le cas en Belgique : pour les six premiers mois de cette année on compte 55% de poules pondeuses en plus par rapport à la même période l’année dernière. Le secteur craint même une surproduction », précise l’administration de l’agriculture.


40 millions de poules pondeuses toujours en cage

Selon les estimations européennes, début juillet 40 millions de poules pondeuses étaient toujours logées dans des cages de batterie traditionnelles. Mais qu’adviendra-t-il de ces volailles (et de leurs œufs) : « L’un des facteurs cruciaux sera la manière dont les Etats membres agiront en cas d’infraction. »


Le SPF Santé publique a fait savoir qu’il  interviendra sévèrement envers les producteurs belges n’étant pas en règle après le 31 juillet.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un cheveux dans la soupe plastique

19/01/2018

Les retailers sont-ils des querelleurs et des escrocs? Les boissons énergisantes doivent-elles être interdites? Carrefour est-il à l’aube d’un assainissement et Delhaize va-t-il se hollandiser? Une semaine mouvementée que vous résume RetailDetail Food.

Colruyt et PepsiCo enterrent la hache de guerre : Pepsi à nouveau  disponible

19/01/2018

L’assortiment habituel de Pepsi et Lay’s sera à nouveau disponible chez Colruyt. Depuis novembre la chaîne avait retiré 29 produits du fabricant PepsiCo, qui refusait de lui accorder des réductions de prix. A présent le discounter met fin à ce boycott.

Aldi Nord et Aldi Süd collaborent pour le bien-être animal

18/01/2018

Aldi Nord et Aldi Süd s’associent dans le cadre d’une collaboration unique : la création de leur propre label, Fair & Gut, certifiant le bien-être animal. Pour l’instant le label est lancé uniquement en Allemagne et se limite à la volaille, mais sera étendu ultérieurement.

Rewe teste la teneur minimale en sucre avec des puddings au chocolat

18/01/2018

Quelle est la quantité minimale de sucre jugée nécessaire par le consommateur ?  Rewe mène l’enquête auprès de ses clients. L’enseigne allemande  veut diminuer la teneur en sucre de ses produits maison, mais le client décide de la dose minimale.

Lidl tempère ses ambitions américaines

18/01/2018

Lidl  visait une centaine de magasins aux Etats-Unis durant la première année, mais se voit contraint de tempérer ses ambitions. Depuis sa traversée outre-Atlantique il y a environ six mois le discounter allemand y a ouvert 49 points de vente.

Carrefour clôture une année difficile

17/01/2018

Malgré une amélioration au 4ème trimestre, Carrefour termine une année particulièrement difficile, aussi en Belgique, où la croissance est négligeable. Attendons de voir quelles seront les mesures annoncées la semaine prochaine par le CEO Bompard.

Back to top