Investissements records dans l’industrie alimentaire belge

Investissements records dans l’industrie alimentaire belge

Bien que l’industrie dans son ensemble traverse une période difficile en Belgique, l’industrie alimentaire résiste bien, grâce à l’exportation florissante. De plus, l’an dernier le secteur, constitué de PME à 85%, a investi un montant record.

Chiffre d’affaires : 48 milliards d’euros

Commençons par la moins bonne nouvelle annoncée dans le rapport annuel de la Fevia, la fédération de l’industrie alimentaire belge : en 2014 le chiffre d’affaires du secteur a connu une légère baisse de -0,4% à 48 milliards d’euros. Un recul dû en grande partie aux cotations en baisse des matières premières, car en termes de volume les ventes ont progressé de 0,3%, avec en tête les produits laitiers (+9,7%) et le segment des boissons (+6%).


L’emploi dans l’industrie alimentaire progresse modestement de +0,1% à 73.219 équivalents temps plein. En y ajoutant les jobs indirects, le secteur arrive à un total de 186.707 équivalents temps plein. « Le manque de certains profils comme les opérateurs de machines, les techniciens et les mécaniciens reste un énorme défi dans les entreprises alimentaires belges », précise Chris Moris, directeur général de la Fevia.


Cette légère croissance contraste fortement avec l’industrie de la transformation, où 9.177 ETP ont été supprimés l’an dernier. Ainsi la part du nombre d’emplois dans l’industrie alimentaire par rapport à l’ensemble du secteur industriel a atteint 17,7% (exprimé en ETP).


En outre les entreprises actives dans l’industrie alimentaire ont investi un montant record de 1,3 milliard d’euros, soit une hausse de 11,9% par rapport à 2013.


De plus en plus d’exportations lointaines

En 2014 l’exportation dans l’industrie alimentaire a augmenté de 2,1%, ce qui a résulté en une balance commerciale positive de 3,9 milliards d’euros (+11,8%). La France, les Pays-Bas et l’Allemagne représentent 57,1% de l’exportation, mais la principale croissance provient de l’exportation vers les nouveaux Etats membres de l’Union européenne (+5%) et hors Europe (+12,5%). Ainsi l’exportation vers les Etats-Unis a fortement augmenté (+17,4% à 452 millions d’euros), ce qui en fait le champion incontesté des exportations lointaines. Autres marchés en forte progression : le Brésil (+31,9%) et la Chine (+23,6%).


Au top-5 des segments alimentaires les plus exportés figurent : la viande (13%), les produits laitiers (13%), les préparations à base de légumes et de fruits (10%), les préparations à base de céréales (10%) et les boissons (10%).

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La glace italienne, leader du marché en Europe

11/08/2017

Qui dit cuisine italienne pense inévitablement aux pâtes et aux pizzas, mais les Italiens jouissent également d’une solide réputation pour leurs glaces. Au niveau de la producton ils sont leader du marché européen. 

Le personnel du magasin Albert Heijn à Anvers malade d’inquiétude

11/08/2017

La moitié du personnel du supermarché Albert Heijn à la Groenplaats à Anvers est malade ou absent en raison de l’inquiétude qui règne concernant l’avenir du magasin. Celui-ci doit être cédé suite à la fusion, mais il ne trouve pas acquéreur.

Oprah Winfrey s’associe à Kraft Heinz

10/08/2017

La star américaine de la télé Oprah Winfrey, en collaboration avec Kraft Heinz, a développé une gamme de « potages et plats sains et nourrissants ». Ces produits doivent permettre au groupe de stimuler la croissance du chiffre d’affaires.

« Un seul magasin anversois bloque la fusion Albert Heijn-Delhaize en Belgique »

10/08/2017

La fusion d’Albert Heijn et Delhaize en Belgique n’est toujours pas accomplie. En cause : un seul magasin anversois, que le groupe ne parvient pas à vendre, écrit le journal De Standaard. Et ce un an après la finalisation de la fusion au niveau du groupe.

La Belgique toujours à la peine au sein du groupe Ahold Delhaize

09/08/2017

L’entreprise de supermarchés Ahold Delhaize a réalisé un solide deuxième trimestre et pense même pouvoir économiser davantage que prévu grâce à la fusion. Par contre au sein du groupe la Belgique reste à la traîne.

Une erreur à l’origine de super réductions sur le webshop de Carrefour

08/08/2017

La semaine derrière une erreur s’est produite sur le webshop de Carrefour, entraînant le doublement des réductions. Carrefour accordera néanmoins la plupart des réductions aux nombreux clients qui s’étaient précipités pour profiter de l’aubaine.

Back to top