JD.com déploie sa riposte à Amazon Go à l'international

JD.com déploie sa riposte à Amazon Go à l'international
Foto: testing / Shutterstock.com

Le chinois JD.com ouvre un magasin X-Mart sans personnel et sans caisses en Indonésie : le check-in et le check-out s'effectuent à l'aide d'un code QR et de reconnaissance faciale. L'e-tailer tente ainsi de faire face à Amazon Go.

Exportation du concept

Le premier X-Mart de JD a ouvert ses portes en octobre 2017 (presqu'en même temps que l'ouverture de premier Amazon Go), près du siège social à Pékin. "Ce magasin d'expérience avec intelligence artificielle", comme le qualifie l'e-tailer, est un magasin sans caisses, tout comme Amazon Go.

 

A présent JD exporte le concept en Indonésie avec l'ouverture d'un premier magasin de ce type dans un centre commercial très fréquenté de Jakarta. La technologie ayant encore beaucoup évolué depuis l'ouverture du premier X-Mart à Pékin, l'e-tailer a pu y ouvrir un magasin plus grand de 270 m² avec un assortiment plus vaste, comprenant non seulement des produits FMCG, mais également des vêtements, des accessoires et des produits de beauté. L'avantage ? Le consommateur peut y essayer un jean dans la cabine d'essayage et sortir en le portant sans même passer la caisse, indique JD.

 

Pour tracer les activités des shoppers le magasin a recours à diverses techniques : la  RFID sur les emballages de produits, la reconnaissance faciale pour entrer et sortir, la reconnaissance d'image et le 'heat mapping'. Ces cartes thermiques permettent également au géant chinois de la technologie d'améliorer la gestion du stock, l'offre de produits et la visualisation. Toutes les facettes de la gestion du magasin se font à l'aide caméras, précise le communiqué de presse.

 

20 magasins sans caisses en moins d'un an

Depuis l'an dernier JD.com a beaucoup investi dans la technologie in-store dans le cadre de sa vision d'un retail illimité considéré comme un service, qui doit permettre au client d'acheter ce qu'il veut, où et quand il le souhaite, tant online qu'offline. Pour ce faire JD a déjà ouvert vingt magasins sans personnel en moins d'un an en Chine.

 

L'Indonisie est un marché émergent important pour le retailer chinois : depuis le lancement en mars 2016 la plateforme d'e-commerce y propose plus de 350.000 UGS et compte 20 millions de clients. La logistique s'organise depuis neuf centres de distribution sur sept îles différentes, mais JD envisage d'y ouvrir d'autres centres de  de distribution à court terme, afin de pouvoir livrer 85% de toutes les commandes indonésiennes le jour même ou le lendemain.