Jean-Pierre Roelands fait ses adieux à Colruyt Group

Jean-Pierre Roelands fait ses adieux à Colruyt Group

Le 30 juin Jean-Pierre Roelands fera ses adieux à Colruyt Group. Jo Spiegeleer reprendra ses fonctions et deviendra donc le nouveau manager de CRU, la dernière création de Roelands.

Un attachement fort

« Une part de moi restera toujours attachée à Colruyt Group, et inversement. J’y ai passé de très bons moments, j’y ai rencontré des gens très capables et j’y ai vécu des expériences incroyables. J’ai le sentiment d’avoir fait ce que j’avais à faire et qu’il est temps de passer à la génération suivante. Je suis prêt à entamer une nouvelle phase dans ma vie », explique Roelands.


La carrière de Roelands au sein du groupe de Hal a débuté il y a 40 ans : en 1973 il a démarré en tant que vendeur dans un magasin Colruyt. Après son service militaire il est devenu gérant d’un magasin à Bruxelles, après quoi il a été promu manager régional et directeur de vente pour la Wallonie. Trois plus tard, en 1990, il est nommé directeur commercial de Colruyt pour l’ensemble de la Belgique. Dans le cadre de cette fonction il a contribué à donner forme au concept ‘Meilleurs Prix’ de Colruyt. Ces dernières années, en tant que directeur des concepts de magasins, il a été l’une des forces motrices du lancement du concept premium CRU.


Jo Spiegeleer reprend le flambeau

Le COO Frans Colruyt exprime sa gratitude envers Roelands : « Durant plus de 20 ans Jean-Pierre a été notre directeur commercial et l’un des visages et interlocuteurs connus de l’entreprise : tant en interne qu’en externe. Il a été l’une des figures clés du concept ‘Meilleurs Prix’ et a contribué à faire de Colruyt ce que nous sommes aujourd’hui. Nous lui en sommes extrêmement reconnaissants. »


Dans les semaines à venir Roelands passera le relais à Jo Spiegeleer, le nouveau manager de CRU. « Avec sa riche expérience de direction depuis 1995 chez Colruyt et OKay, sa passion pour la simplicité et l’alimentation et son talent à se mettre dans la peau du client et à inspirer ses équipes, Jo est le successeur idéal pour Jean-Pierre », conclut Frans Colruyt.