Jumbo envisage 30 supermarchés en Belgique d'ici 2019

Jumbo envisage 30 supermarchés en Belgique d'ici 2019

Les ambitions de Jumbo en Belgique semblent plus concrètes que ne prétend l'enseigne : des agents immobiliers sont déjà à la recherche de magasins potentiels. Mais qui est Jumbo et qu’espèrent-ils accomplir ?

« Il y a encore de la place en Flandre »

Jumbo souhaite ouvrir 30 magasins belges – fort probablement tous en Flandre – à court terme, même si la société nie encore qu’il s’agit de plans concrets. « Dans notre plan à plusieurs années nous avons retenu la possibilité d'une expansion vers la Belgique. Mais, à ce stade, disons qu'il s'agit plutôt d'une idée que nous ne souhaitons pas exclure. Rien n'est encore définitivement arrêté, nous examinons d'abord les opportunités », affirme le CFO Ton Van Veen à Gondola.


Aujourd’hui, Jumbo est la seconde chaîne de supermarchés des Pays-Bas, donc l’expansion vers la Flandre aurait un sens. « La Flandre est un marché très intéressant pour les retailers néerlandais. C’est une région prospère avec plus de 6 millions d’habitants et il n’y a presque pas de barrière linguistique », explique Laurens Sloot, directeur général du EFMI Business School et professeur à l’université de Groningen. « De plus les chaînes néerlandaises ont un grand avantage au niveau des achats. » Sloot estime que les prix d’achat sont de 3 à 4% inférieurs par rapport à la  Belgique.


Si Jumbo arrivait à ouvrir 20 à 30 magasins en Flandre, cette stratégie comporterait peu de risques pour la chaîne de supermarchés, selon Laurens Sloot. « Albert Heijn a réussi à réaliser un chiffre d’affaires d’environ 400 millions d’euros en 5 ans, avec un bénéfice modeste. Pourquoi Jumbo ne réussirait-il pas ? La plupart des chaînes de supermarchés en Belgique ont des rendements sains, donc il y a probablement encore place pour une nouvelle enseigne. »

 

Même jeu qu'Albert Heijn en Belgique ?

Il n'est pas exclu que Jumbo joue le même jeu qu'Albert Heijn en Belgique : en ouvrant des magasins en Flandre, Jumbo pourrait d’abord montrer sa force à Colruyt et Carrefour et apprendrait à connaître le marché. Ensuite l'enseigne pourrait se mettre autour de la table avec Colruyt ou Carrefour, afin de discuter d'une fusion ou d'un rachat.


Selon plusieurs experts, Colruyt serait un partenaire rêvé. « L'intérêt de Colruyt pour la chaîne néerlandaise Nettorama d’autrefois n'est un secret pour personne », ajoute le professeur Sloot. Cependant, il estime que les magasins Carrefour seraient beaucoup plus intéressants pour Jumbo. « Si un jour Carrefour veut revendre ses magasins flamands, je crois que cela les intéresserait beaucoup. »


Avec 580 magasins, un chiffre d’affaires de 6,7 milliards d’euros et une part de marché de 19% aux Pays-Bas, Jumbo y est la deuxième chaîne de supermarchés, après Albert Heijn. L’entreprise familiale a repris la chaîne de restaurants La Place l’année dernière, suite à la faillite de V&D. Depuis, Jumbo ajoute des éléments de restauration à ses concepts de supermarché Jumbo Foodmarkt et Jumbo Foodmarkt City, offrant aux consommateurs la possibilité de consommer leurs repas sur place.