Kellogg’s accusé d’emballage trompeur

Kellogg’s accusé d’emballage trompeur

Test-Achats a déposé une plainte auprès du SPF Economie contre Kellogg’s. L’organisation de défense des consommateurs estime que l’information sur les emballages des barres de céréales aux fruits rouges Special K est trompeuse.

Pas de fraises

Selon Test-Achats, les images représentées sur les emballages alimentaires sont souvent très éloignées de la réelle composition du produit. Cette fois l’organisation de défense des consommateurs critique l’emballage des barres de céréales Special K : l’emballage du produit avec mention ‘fruits rouges’ montre une barre de céréales semblant contenir des morceaux de fruits rouges, accompagnée d’illustrations de fraises et d’airelles.


Or sur la liste d’ingrédients il n’est pas question de fraises : le liste mentionne uniquement des morceaux de pommes saveur fraise, auxquels le fabricant a ajouté des arômes naturels, des colorants et divers additifs. De plus, aucune pomme n’est représentée sur l’emballage. Toutefois un concentré de fraises a été ajouté pour justifier la présence de fraises sur l’emballage.


L’emballage n’est pas conforme aux réglementations européennes concernant l’étiquetage alimentaire et l’information du consommateur, parce que l’acheteur est induit en erreur, estime Test-Achats. C’est pourquoi l’organisation a déposé une plainte auprès du SPF Economie. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que l’organisation dénonce ce problème : par le passé Test-Achats a déjà contraint des fabricants comme Danone et Fristi à adapter leurs emballages.