Kraft Foods supprime 66 emplois à Namur | RetailDetail

Kraft Foods supprime 66 emplois à Namur

Kraft Foods supprime 66 emplois à Namur

Le géant agroalimentaire Kraft Foods compte supprimer 66 emplois dans son site à Namur. On y produit du fromage fondu destiné principalement à l’Angleterre, l’Italie et l’Espagne, non par hasard des pays où le consommateur ploie sous le poids de la crise.

Investissement et automatisation

Actuellement Kraft Foods à Namur emploie quelque 500 personnes. Depuis 2008 le site est responsable de l’ensemble de la production européenne de fromage fondu du groupe, mais suite à la crise l’usine a recours depuis quelques mois au système de chômage économique.


A présent la direction a annoncé que Kraft envisageait un investissement de 2,8 millions d’euros dans son unité namuroise, afin d’ « optimaliser les prestations économiques et financières de l'usine. » Toutefois ce budget servira notamment à l’automatisation des lignes de production existantes, ce qui devrait  entraîner la perte de 66 emplois.


« Produire plus avec moins de personnel »

Bien que la direction veuille « entamer un dialogue constructif avec les partenaires sociaux », les premières réactions des syndicats semblent assez sévères et cyniques. «  La réorganisation se fait si progressivement que la direction parvient même à créer un certain soulagement auprès du personnel », estime le syndicat libéral ACLVB.


Le syndicat fait référence ici  à une restructuration précédente en 2008, où une soixantaine d’emplois avaient déjà été supprimés. « L’objectif est clair : produire la même quantité et la même qualité avec un personnel réduit. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Des produits pour bébés viennent élargir l’assortiment de marques distributeur chez Lidl

19/04/2018

Lidl peut tout doucement échanger son rôle de discounter contre celui de retailer complet.  La chaîne de supermarchés lance sa propre gamme de produits pour bébés de marques distributeur Lupilu et Cien, déjà fortement appréciées par la clientèle.

Unilever affecté par la faiblesse du dollar

19/04/2018

 

Unilever a vu son chiffre d’affaires baisser de plus de 5% suite aux effets de change négatifs.  Sans cet impact, le chiffre d’affaires du groupe de produits alimentaires et de soins personnels aurait progressé de 3,4%.

Greenyard se charge de la logistique des produits frais pour les magasins Carrefour indépendants

19/04/2018

Une collaboration exclusive entre Carrefour Belgium et le fournisseur de produits frais Greenyard a pour but d’élever le niveau de l’offre de produits frais dans les points de vente de plus petite taille.

Delhaize lance un label alimentaire et distribue des fruits gratuits

18/04/2018

Afin de promouvoir un régime alimentaire plus équilibré, Delhaize ambitionne le lancement d’un label affichant clairement la qualité nutritionnelle d’un produit.

Le conflit sur les prix opposant Nestlé à Colruyt, Edeka et Intermarché touche-t-il à sa fin ?

17/04/2018

Colruyt, Edeka et Intermarché semblent se rapprocher d’un accord dans le conflit sur les prix qui les oppose à Nestlé : dans une nouvelle proposition le géant suisse fait des concessions. Entretemps les stocks des retailers commencent à s’épuiser.

Carrefour et E.Leclerc se lancent dans la course aux points de retrait urbains

17/04/2018

La lutte concurrentielle sur le marché du e-commerce français semble avoir entamé une nouvelle phase. Tant Carrefour que E.Leclerc ouvrent des points de retrait destinés aux piétons dans les centres-villes, appelés ‘drives piétons’.