Kraft Foods supprime 66 emplois à Namur

Kraft Foods supprime 66 emplois à Namur

Le géant agroalimentaire Kraft Foods compte supprimer 66 emplois dans son site à Namur. On y produit du fromage fondu destiné principalement à l’Angleterre, l’Italie et l’Espagne, non par hasard des pays où le consommateur ploie sous le poids de la crise.

Investissement et automatisation

Actuellement Kraft Foods à Namur emploie quelque 500 personnes. Depuis 2008 le site est responsable de l’ensemble de la production européenne de fromage fondu du groupe, mais suite à la crise l’usine a recours depuis quelques mois au système de chômage économique.


A présent la direction a annoncé que Kraft envisageait un investissement de 2,8 millions d’euros dans son unité namuroise, afin d’ « optimaliser les prestations économiques et financières de l'usine. » Toutefois ce budget servira notamment à l’automatisation des lignes de production existantes, ce qui devrait  entraîner la perte de 66 emplois.


« Produire plus avec moins de personnel »

Bien que la direction veuille « entamer un dialogue constructif avec les partenaires sociaux », les premières réactions des syndicats semblent assez sévères et cyniques. «  La réorganisation se fait si progressivement que la direction parvient même à créer un certain soulagement auprès du personnel », estime le syndicat libéral ACLVB.


Le syndicat fait référence ici  à une restructuration précédente en 2008, où une soixantaine d’emplois avaient déjà été supprimés. « L’objectif est clair : produire la même quantité et la même qualité avec un personnel réduit. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Carrefour continue de perdre des parts de marché en France

13/12/2017

Alexandre Bompard, CEO de Carrefour, est confronté à un énorme défi. C’est ce que confirment une fois de plus les derniers chiffres de Kantar Worldpanel, selon lesquels le groupe serait le plus grand perdant en termes de parts de marché en France.

Metro : après la scission les Pays-Bas et la Belgique restent les maillons faibles

13/12/2017

Un an après s’être séparé de ses activités non-food, le groupe alimentaire allemand Metro dit avoir posé de solides bases pour une future croissance. Néanmoins le Benelux continue de freiner cette croissance.

AB InBev : 70 emplois supprimés au siège principal de Louvain

12/12/2017

Suite à la décision de déménager son service mondial d’achats vers la Suisse, où était déjà basé le service d’achats de SABMiller, le brasseur AB InBev supprimera 70 emplois au siège principal de Louvain.

Bientôt une taxe sur la viande ?

12/12/2017

D’ici 5 à 10 ans il y aura une taxe sur la viande, afin de diminuer la consommation de viande qui a de lourdes conséquences sur le climat et la santé. C’est du moins ce qu’estiment bon nombre de  chercheurs et de parlementaires du monde entier.

AB InBev ouvre une nouvelle brasserie en Chine

12/12/2017

AB InBev a ouvert une nouvelle brasserie en Chine, qui avec une capacité de production de 1,5 million de tonnes de bière par an est la plus grande brasserie du groupe en Asie. AB InBev espère ainsi tirer profit de l’essor de la classe moyenne en Chine.

Dr. Oetker à la conquête de la boulangerie industrielle belge

11/12/2017

L’allemand Oetker Gruppe, connu notamment pour ses pizzas surgelées Dr. Oetker, a racheté la boulangerie industrielle belge Diversi Foods, grand fournisseur de pain surgelé aux supermarchés belges et néerlandais.

Back to top