L’épicerie de luxe parisienne Hédiard dépose le bilan

L’épicerie de luxe parisienne Hédiard dépose le bilan

Six ans après sa reprise par un homme d’affaires russe et un an avant son 160ème  anniversaire, l’épicerie de luxe parisienne Hédiard a demandé à être protégée de ses créanciers auprès du tribunal de commerce. Coïncidence ou non, on vient d’apprendre que Carrefour renonçait à son projet de supermarché haut de gamme au cœur de Paris.

En déficit depuis 7 années consécutives

Depuis plus d’un siècle Hédiard est une véritable institution à Paris. La célèbre épicerie fine, située place de la Madeleine, tout comme son concurrent et voisin Fauchon sont très prisés par les gourmets au portefeuille bien garni. Hédiard cependant est en mauvaise posture : l’exercice en cours devrait se clôturer avec une perte prévisionnelle de 6 millions d’euros, pour un chiffre d’affaires de 17,5 millions d’euros.


Des difficultés qui ne datent pas d’hier : l’enseigne est en déficit depuis sept années consécutives, d’où sa demande de  protection judiciaire auprès du tribunal de commerce, qui ce jeudi désignera très probablement un administrateur judiciaire, dans l’espoir que des candidats-repreneurs se présentent. Hédiard compte 160 salariés.


Exit "Halles de la Madeleine"

Curieuse coïncidence,  on vient d’apprendre que Carrefour abandonnait son projet de supermarché gourmet à Paris, un concept imaginé par Lars Olofsson, ancien CEO de Carrefour. Ce magasin de luxe n’aurait pas opéré sous l’étendard Carrefour, mais avait été baptisé ‘Halles de la Madeleine’ et aurait dû s’implanter sur la place de la Madeleine.


L’ouverture des ‘Halles de la Madeleine’ était prévue pour début 2014. Mais ce projet  était en contradiction totale avec les efforts fournis par l’actuel management pour rétablir l’image-prix de Carrefour. Des efforts couronnés de succès comme en témoignent les derniers résultats trimestriels.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Faible premier trimestre pour General Mills

21/09/2017

Le  premier trimestre du fabricant alimentaire américain General Mills, qui détient notamment les marques Yoplait, Cheerios et Häagen-Dazs, s’est avéré décevant : tant le chiffre d’affaires que le bénéfice ont reculé.

Le Carrefour Market de la Groenplaats à Anvers livre à domicile endéans l’heure

21/09/2017

Le Carrefour Market à la Groenplaats à Anvers a été entièrement rénové, avec une attention particulière pour l’environnement et le confort du client. A noter également que le magasin assure désormais des livraisons à domicile endéans l’heure.

Carrefour Express mise sur le ‘blurring’

21/09/2017

La formule de proximité explore les possibilités de la vente à emporter et de la consommation sur place. La nouvelle génération de magasins ajoute des services et la restauration à son offre. La frontière entre retail et horeca se brouille.

Le nouveau PDG de Carrefour envisage l’ouverture dominicale des hypers

21/09/2017

Selon l’un des syndicats français du groupe Carrefour, le nouveau PDG Alexandre Bompard aurait l’intention d’ouvrir les hypermarchés le dimanche, mais également d’en fermer certains.

Le Belge Olivier Van den Bossche nommé à un poste clé chez Metro

21/09/2017

Le Belge Olivier Van den Bossche rejoint l’allemand Metro et y occupera un poste clé. En tant qu‘operating partner chez Metro Cash & Carry il sera responsable de certains pays où l’enseigne est active.

Les prix des marques A en Belgique montent en flèche

20/09/2017

L’an dernier en Belgique les prix des dix principales marques ont augmenté de 4,2%. Une hausse nettement supérieure à celle de nos pays voisins. En outre, la différence de prix entre les MDD et les marques A est la plus élevée dans notre pays.

Back to top