L’épicerie de luxe parisienne Hédiard dépose le bilan

L’épicerie de luxe parisienne Hédiard dépose le bilan

Six ans après sa reprise par un homme d’affaires russe et un an avant son 160ème  anniversaire, l’épicerie de luxe parisienne Hédiard a demandé à être protégée de ses créanciers auprès du tribunal de commerce. Coïncidence ou non, on vient d’apprendre que Carrefour renonçait à son projet de supermarché haut de gamme au cœur de Paris.

En déficit depuis 7 années consécutives

Depuis plus d’un siècle Hédiard est une véritable institution à Paris. La célèbre épicerie fine, située place de la Madeleine, tout comme son concurrent et voisin Fauchon sont très prisés par les gourmets au portefeuille bien garni. Hédiard cependant est en mauvaise posture : l’exercice en cours devrait se clôturer avec une perte prévisionnelle de 6 millions d’euros, pour un chiffre d’affaires de 17,5 millions d’euros.


Des difficultés qui ne datent pas d’hier : l’enseigne est en déficit depuis sept années consécutives, d’où sa demande de  protection judiciaire auprès du tribunal de commerce, qui ce jeudi désignera très probablement un administrateur judiciaire, dans l’espoir que des candidats-repreneurs se présentent. Hédiard compte 160 salariés.


Exit "Halles de la Madeleine"

Curieuse coïncidence,  on vient d’apprendre que Carrefour abandonnait son projet de supermarché gourmet à Paris, un concept imaginé par Lars Olofsson, ancien CEO de Carrefour. Ce magasin de luxe n’aurait pas opéré sous l’étendard Carrefour, mais avait été baptisé ‘Halles de la Madeleine’ et aurait dû s’implanter sur la place de la Madeleine.


L’ouverture des ‘Halles de la Madeleine’ était prévue pour début 2014. Mais ce projet  était en contradiction totale avec les efforts fournis par l’actuel management pour rétablir l’image-prix de Carrefour. Des efforts couronnés de succès comme en témoignent les derniers résultats trimestriels.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Forte croissance d’Amazon dans le secteur alimentaire

22/01/2018

Les ventes alimentaires ne représentent toujours qu’une petite part limitée du e-commerce, mais les chiffres de croissance d’Amazon aux Etats-Unis et en Europe pour l’année 2017 semblent être impressionnants.  Le point de basculement est-il en vue ?

Amazon ouvre le premier magasin sans caisses accessible au grand public

22/01/2018

Amazon ouvre le premier magasin sans caisses accessible au grand public.  Il est situé à Seattle, près du siège social de l’entreprise qui a testé ce type de magasin auprès de son propre personnel.  L’accès est ouvert à tous dès aujourd’hui.

Filet Pur : Un cheveux dans la soupe plastique

19/01/2018

Les retailers sont-ils des querelleurs et des escrocs? Les boissons énergisantes doivent-elles être interdites? Carrefour est-il à l’aube d’un assainissement et Delhaize va-t-il se hollandiser? Une semaine mouvementée que vous résume RetailDetail Food.

Colruyt et PepsiCo enterrent la hache de guerre : Pepsi à nouveau  disponible

19/01/2018

L’assortiment habituel de Pepsi et Lay’s sera à nouveau disponible chez Colruyt. Depuis novembre la chaîne avait retiré 29 produits du fabricant PepsiCo, qui refusait de lui accorder des réductions de prix. A présent le discounter met fin à ce boycott.

Chiffre d’affaires record pour BelOrta

19/01/2018

En 2017, la coopérative de fruits et légumes BelOrta a réalisé un chiffre d’affaires record de 439 millions d’euros, une hausse de 7% par rapport à l’année précédente.  Le volume a augmenté de 2,5%, approchant les 500 millions de kilogrammes.

Aldi Nord et Aldi Süd collaborent pour le bien-être animal

18/01/2018

Aldi Nord et Aldi Süd s’associent dans le cadre d’une collaboration unique : la création de leur propre label, Fair & Gut, certifiant le bien-être animal. Pour l’instant le label est lancé uniquement en Allemagne et se limite à la volaille, mais sera étendu ultérieurement.

Back to top