L’abattoir d’Izegem fermée suite aux images de maltraitance

L’abattoir d’Izegem fermée suite aux images de maltraitance

Le ministre flamand du bien-être animal Ben Weyts a ordonné la fermeture de l’abattoir d’Izegem suite aux images choquantes dévoilant clairement la maltraitance animale.  Delhaize a déjà arrêté toute collaboration avec l’abattoir.

Des chocs électriques

Animal Rights, l’organisation qui défend les droits des animaux, vient de dévoiler des images tournées en caméra cachée dans l’abattoir d’Izegem en Flandre Occidentale.  On peut y voir des animaux recevant notamment des chocs électriques, ce qui est interdit.  De plus, beaucoup d’animaux sont abattus sans étourdissement.  Le ministre d’Etat Weyts a d’ores et déjà décidé de fermer l’abattoir jusqu’à ce qu’elle puisse démontrer clairement qu’elle répond aux normes en vigueur en ce qui concerne le bien-être animal.


Les réactions ne se sont pas fait attendre, également dans les supermarchés.  « Nous avons immédiatement cessé toute collaboration », précise Roel Dekelver chez Delhaize à la VRT.  « Tous les produits carnés en provenance d’Izegem sont bloqués. »   Le volume perdu sera remplacé par de la viande en provenance d’autres abattoirs.  Chez Colruyt, la collaboration n’a pas encore été stoppée, mais toutes les commandes ont immédiatement été mises en attente.  « Nous partons du principe que la clarté sera faite très rapidement, et ensuite, nous examinerons les mesures à prendre. », précise le directeur de production Stefan Goethaert chez Colruyt.


Au mois de mars dernier, il y a avait déjà eu un cas semblable dans un abattoir à Tielt dans les environs d’Izegem.  A l’époque, Delhaize avait décidé de retirer immédiatement toute la viande de ses rayons.  Depuis, cet abattoir a repris ses activités.