L’ABC ouvre une enquête pour entente sur les prix dans le secteur fruitier belge

L’ABC ouvre une enquête pour entente sur les prix dans le secteur fruitier belge
Shutterstock

L’Autorité belge de la Concurrence a ouvert une enquête pour entente sur les prix dans le secteur fruitier belge. Cette investigation serait déjà en cours depuis un certain temps et aujourd’hui plusieurs acteurs du secteur sont interrogés.

Des amendes sévères

Cette enquête concerne les producteurs, les distributeurs ainsi que les retailers.  Elle vise tant le secteur des fruits durs que celui des fruits mous, selon le journal De Tijd.  Si l’Autorité de la Concurrence parvient effectivement à trouver des preuves d'ententes sur les prix, elle pourrait infliger des amendes sévères pouvant atteindre 10% du chiffre d’affaires total des parties concernées, ainsi que des astreintes allant jusqu’à 5% du chiffre d’affaires journalier moyen.  D’autre part, les personnes physiques pourraient écoper d'amendes entre 100 et 100.000 euros.


Cela fait déjà un certain temps que le prix des fruits est sous pression en Belgique, suite au boycott de la Russie à l’encontre des produits européens.  Selon le Boerenbond, le prix des poires a chuté de 23,3%, celui des pommes de 27,7%.  Par ailleurs, la Russie vient de prolonger le boycott jusqu’à fin 2017.