L’action promotionnelle 1+2 gratuits d’Albert Heijn est illégale

1+2 gratis promo van Albert Heijn onwettig

L’action 1+2 gratuits lancée début février par la chaîne de supermarchés Albert Heijn est illégale selon l'Inspection économique. La vente à perte est interdite en Belgique.

 

Illégal

Le coup publicitaire de la chaîne néerlandaise a provoqué des réactions virulentes. Buurtsuper.be, l'association professionnelle des supermarchés indépendants, a immédiatement exigé que l’Inspection économique mène une enquête pour vérifier si Albert Heijn ne violait pas la loi. En Belgique, il est interdit de vendre en dessous du prix de revient et il y avait de fortes indications que c’était le cas lors de cette action.

 

Le ministre des Consommateurs Kris Peeters a également émis des réserves quant à cette action et a chargé l'Inspection économique d'enquêter sur cette affaire. Cette enquête est terminée et conclut que la chaîne de supermarchés est bien réellement en infraction. Les conséquences exactes pour Albert Heijn ne sont pas encore précises. L'Inspection économique peut proposer un règlement ou transmettre l'affaire au tribunal.

 

Peeters invite Albert Heijn à venir s’expliquer : « Les prix bas sont une bonne chose pour le consommateur, mais la vente à perte rend une concurrence normale impossible », déclare le ministre au journal HLN. « Les grands acteurs ont ainsi la possibilité de rivaliser avec les petits et de dominer le marché. Une chose que nous ne pouvons pas cautionner. »