L’action Twitter de Lidl fait exploser les compteurs | RetailDetail

L’action Twitter de Lidl fait exploser les compteurs

L’action Twitter de Lidl fait exploser les compteurs

Le discounter Lidl est complètement dépassé par son action organisée en faveur d’une bonne cause. Pour chaque personne ayant placé un message sur Twitter avec hashtag ‘#Luxepourtous', Lidl offrait cinq repas aux Banques Alimentaires. Le succès a été tel que la chaîne a dû abandonner l’action après un seul jour. Le prix à payer : 200.000 Euros.

7.500 repas (+2.500 en guise de 'geste')

L’action a débuté hier matin et en fin de journée, son immense succès était déjà une évidence : hier soir, le compteur affichait les 900 tweets. L’objectif était de distribuer 500 colis, une quantité à revoir légèrement à la hausse sur base du nombre de ces tweets », précise le porte-parole de Lidl Pieterjan Rynwalt au journal Het Nieuwsblad. « Initialement, l’appel était exclusivement destiné aux personnalités des médias actives sur Twitter, mais l’action a été suivie si massivement que nous devons la revoir maintenant. »


Toute la nuit, le compteur n’a cessé de grimper et ce matin, il affichait plus de 1.500 tweets. « C’est beaucoup plus que ce que nous avions imaginé », avouait ce matin Pieterjan Rynwalt sur Radio 1.  « Cela représente plus de 7.500 repas. Il s’agit d’un menu composé de quatre plats, qui nous coûte à chaque fois vingt euros. »


Lidl a donc annulé l’action prématurément, alors qu’elle aurait dû se poursuivre jusqu’à Noël. Néanmoins la chaîne a décidé de faire un ‘geste’ et a arrondi le nombre de repas qu’elle offrira aux Banques Alimentaires à 10.000 : « Grâce à ce geste, nous espérons faire taire la critique. C’est une belle initiative et nous sommes heureux d’avoir pu la réaliser », affirme le porte-parole.


Critique et compréhension

La critique à l’encontre de Lidl n’est pas tendre : allant de « Si on n’est pas sûr de pouvoir tenir une promesse, mieux vaut s’abstenir », à « Colruyt offre continuellement des milliers de repas et n’en fait pas un tel plat » jusqu’à « Et ce sont des génies avec une maîtrise en sciences de la communication qui mettent une telle action sur pied ».


Steven Van Belleghem, spécialiste des médias sociaux, demande plus d’indulgence : « Lidl a fait une erreur d’appréciation, mais ne dit-on pas que les entreprises doivent expérimenter sur les médias sociaux ?  Ne tirons pas sur l’ambulance. » Mais la leçon qu’on peut en tirer est la suivante : « Cette histoire démontre bien que vouloir créer un  buzz à tout prix n’est pas un bon point de départ. »

 

 

Traduit par: Laure Jacobs

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Le shopping sans caisse également disponible chez OKay

13/08/2018

Après les magasins Spar de Colruyt Group, l'enseigne OKay (Compact) adopte à son tour le shopping sans caisse. Avec l'app ‘Scan. Pay. Go.’ les clients n'ont plus besoin de faire la file à la caisse.

AB InBev veut enivrer l'Afrique

09/08/2018

Pour AB InBev l'Afrique est le marché de l'avenir. Le brasseur nourrit de hautes ambitions sur le continent : la prospérité et la population, qui de plus en plus appricie la bière, y augmentent rapidement.

Lidl met des voitures à disposition des shoppers

08/08/2018

"Votre propre voiture pour faire vos courses", voilà comment Lidl présente son nouveau service d'autopartage sur les parkings de ses supermarchés. Pour ce projet le discounter collabore avec Mazda Carsharing.

Ahold Delhaize : CA en baisse, bénéfice en hausse

08/08/2018

Alors qu'aux USA le CA d'Ahold Delhaize est sous pression, Delhaize Belgique confirme la tendance positive déjà perceptible au 1er trimestre, grâce aux 'légumes magiques'. Sur le plan online le groupe est sur la bonne voie.

Chez Walmart des robots préparent les commandes

07/08/2018

Le géant américain de la grande distribution Walmart teste des robots capables de préparer les commandes en ligne : ils collectent les produits secs, réfrigérés et surgelés dans l'entrepôt, tandis que le personnel se charge de choisir les produits frais.

Le groupe Ahold Delhaize perd-il pied aux USA ?

07/08/2018

Ahold Delhaize a du pain sur la planche aux Etats-Unis, affirme le courtier Berenberg. Selon les analystes, le groupe a 'gravement sous-investi' dans ses activités américaines, tandis que la concurrence augmente à vue d'oeil. De gros investissements s'imposent.