L’actualité food incontournable de cette semaine

L’actualité food incontournable de cette semaine
Shutterstock.com

Cette semaine, une fois de plus, Delhaize et Albert Heijn ont fait la une de l’actualité. Tout comme AB InBev, bien qu’il y ait eu davantage d’accords de rachat. RetailDetail vous résume les infos food.

Novateur

Depuis un certain temps déjà l’actualité du secteur food est dominée par le duo Ahold Delhaize, et il n’en fut pas autrement cette semaine. Afin d’aiguiser sa politique d’achat, l’entité fusionnée est membre, non pas d’une, mais de deux alliances d’achat internationales. Du jamais vu, mais les deux partenaires sont déterminés à faire figure de novateur dans plus d’un domaine, pour ainsi surpasser  la concurrence.


Chez Albert Heijn, ils ne cachent pas leur joie concernant le mariage avec Delhaize. Après avoir offert des pralines belges à leurs clients, à présent ils invitent une délégation de shoppers néerlandais chez Delhaize à Anvers pour leur faire découvrir et déguster des produits belges, parmi lesquels ils choisiront ensuite ceux qu’ils aimeraient voir apparaître dans les rayons hollandais.


Moins de sucre

Mais les shoppers hollandais n’ont pas intérêt à choisir trop de friandises, car Albert Heijn veut diminuer la consommation de sucre de ses clients. D’ici peu 100 produits sous marque propre contiendront un quart de sucre en moins. En outre la chaîne aura recours à des codes couleurs indiquant le nombre de calories contenues dans les sodas. Pas de quoi réjouir les fournisseurs de boissons rafraîchissantes.


La réduction de sucre est également une préoccupation de Delhaize, qui s’y est déjà attelé depuis un certain temps. En ce moment l’enseigne au lion – qui par ailleurs construit un nouveau magasin au Luxembourg – se concentre surtout sur la lutte contre le gaspillage alimentaire. Désormais les invendus alimentaires n’étant plus consommables pour les humains et ne pouvant donc plus être offerts aux organisations caritatives, serviront de nourriture aux animaux de Planckendael. Mais espérons que l’on ne doive pas en arriver là pour les nombreux produits frais qui depuis l’embargo ne peuvent plus être expédiés vers la Russie et pour lesquels les agriculteurs ont beaucoup de mal à trouver d’autres débouchés.


Deals

Cette année bon nombre de fusions et reprises ont déjà été annoncées et/ou réalisées et même durant la période des vacances les deals se poursuivent. L’italien Ferrero, par exemple, a émis une offre de rachat sur le belge Delacre, qui actuellement est sous pavillon turc. Friandises, chocolats et biscuits : il y a compatibilité.


La compatibilité semble moins évidente s’agissant de la participation que le groupe fromager français Bel, connu pour sa Vache qui rit, souhaite prendre dans le Groupe MOM, le holding chapeautant Materne (fabricant de compotes de fruits, à ne pas confondre avec la marque de confiture du même nom) et Mont Blanc (non pas les stylos, mais le fabricant de desserts lactés). Quoi que …


En outre, la saga à rebondissements d’ AB InBev et SAB Miller s’est finalement terminée : la fusion aura  bien lieu et le siège principal sera basé à Leuven. Louis Tobback peut s’estimer satisfait.


Dans le secteur des livraisons de repas, nous apprenions cette semaine la reprise de Just-Eat par Takeaway.com, la maison mère de pizza.be, le site web qui fait de la publicité pour les sushis. Etrange, à mon sens. A la semaine prochaine !