L’affaire Quick en passe d’être classée

L’affaire Quick en passe d’être classée

Le parquet de Charleroi serait sur le point de requérir un non-lieu dans le dossier Quick. Pourtant de lourds soupçons de fraude fiscale pèsent sur la vente de la chaîne de restauration rapide par le milliardaire Albert Frère à l’Etat français en 2006.

La plainte sera-t-elle déclarée irrecevable ?

Selon une source de l’Echo, l’Etat belge pourrait récupérer environ 100 millions d’euros dans cette affaire. En novembre 2012 le juge d’instruction avait  demandé  au parquet « d'étendre sa saisine à des faits de fraude fiscale en vue de pouvoir poursuivre ses investigations à cet égard ».


Une requête à laquelle le parquet n’a pas donné suite. A présent « tout indique que le parquet de Charleroi considère la plainte de Jean-Marie Kuhn comme irrecevable ».


Pour rappel : l’affaire avait débuté après que l’homme d’affaires Jean-Marie Kuhn ait déposé plusieurs plaintes, en France et en Belgique, dénonçant une fraude lors de la vente de Quick à la Caisse française des dépôts et consignations (CDC). Selon lui, l’Etat français aurait payé trop cher au milliardaire Albert Frère, qui avec cette plus-value aurait investi dans la société d’énergie Suez, afin d’assurer la fusion avec Gaz de France.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: