L’AFSCA a dressé davantage de PV à l’encontre de détaillants en 2014

L’AFSCA a dressé davantage de PV à l’encontre de détaillants en 2014

En 2014 l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA) a dressé davantage de procès-verbaux et d’avertissements à l’encontre de détaillants et de grossistes. Afin d’améliorer la situation, désormais les rapports d’inspection seront publiés online.

Le nombre d’inspections sans remarques est en baisse

Parmi les inspections effectuées l’an dernier par l’AFSCA chez des détaillants, 61,6% ont obtenu un rapport sans aucune remarque, contre 66,2% l’année auparavant. Le nombre de contrôles ayant donné lieu à un avertissement a augmenté de 29,2% à 32,9%. Le nombre de détaillants ayant écopé d’un procès-verbal a augmenté de 4,7% à 5,5%.


Chez les grossistes la situation est plus positive : le nombre d’inspections sans remarques y a baissé de 82,8% à 82,5%. Le nombre de contrôles avec avertissement a augmenté de 14,8% à 15,0% et le nombre de procès-verbaux dressés est resté stable à 2,5%.


Ce recul est également perceptible sur les check-lists relatives à l’hygiène : chez les grossistes les scores favorables ont diminué de 86,5% à 86,3% et chez les détaillants on observe également une baisse de 68,7% à 67,4%. En revanche dans le secteur de l’horeca le nombre de rapports favorables a augmenté de 55,1% à 55,7%.

 

Outre les contrôles effectués, l’AFSCA a reçu 4.437 plaintes de consommateurs en 2014, contre 4.067 l’année précédente. Ces plaintes concernaient principalement l’hygiène des locaux et l’hygiène personnelle (de 1.245en 2013 à 1.297 en 2014), les intoxications alimentaires (de 696 à 893), les méthodes de fabrication et de conservation (de 799 à 840) et les contaminants (de 334 à 392). A noter que les contrôles ultérieurs de l’AFSCA n’ont pu confirmer que 22% de ces plaintes.


Scores publiés online

Afin d’inciter les fabricants et les commerçants de produits alimentaires à veiller davantage encore à la sécurité alimentaire, l’AFSCA va publier les résultats de certains rapports d’inspection sur son site Foodweb.be, de façon à ce qu’ils puissent être consultés par les consommateurs.  Il s’agit de rapports concernant des commerces ayant un contact direct avec le consommateurs, notamment les boulangers, les bouchers, les épiciers et les restaurants. Dans une première phase l’AFSCA publiera les rapports des entreprises contrôlées depuis le 1er novembre 2014.


Les scores attribués aux entreprises s’échelonnent d’excellent, à très bien, bien, satisfaisant et à améliorer. Les constatations concrètes ne sont pas mentionnées. Lors de l’attribution des scores différents facteurs sont pris en considération, notamment la mise en place d’un système d’autocontrôle validé, le résultat de la dernière inspection, la gravité des infractions constatées et les mesures prises par le commerçant pour y remédier.


Test-Achats était demandeur de la publication des rapports d’inspection. A présent le Conseil d’Etat a donné raison à l’organisation de défense des consommateurs, malgré les protestations du secteur horeca.

 

Tags: