L’AFSCA rappelle trois fois plus de denrées alimentaires

En 2018 l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire AFSCA a rappelé trois fois plus de produits alimentaires qu’en 2017. Une hausse qui s’explique avant tout par les contrôles plus stricts, car la qualité de l’alimentation en Belgique est restée excellente.


La qualité reste excellente

L’an dernier la qualité de l’alimentation en Belgique est restée stable par rapport à l’année auparavant, rapporte le journal Le Soir sur base de chiffres de l’AFSCA. Le niveau de qualité des  produits alimentaires vendus en Belgique reste excellent.  Pourtant en 2018 l’agence chargée de la sécurité alimentaire a rappelé trois fois plus de produits qu’en 2017. Toutefois cette hausse s’explique avant tout par les contrôles plus sévères et les interventions plus rapides de l’AFSCA. La Belgique procéderait en effet plus rapidement que d’autres pays européens au rappel de produits lorsqu’un risque ou un avertissement a été signalé.


Dans certains cas la Belgique a même été le seul pays à rappeler des produits après un signalement européen, précise la Fevia (Fédération de l’industrie alimentaire belge). De leur côté les producteurs ont eux aussi effectué davantage de contrôles l’an dernier, ajoute la fédération.


En 2018 l’AFSCA a procédé à 171 rappels, soit une hausse de 222% par rapport à 2017, année durant laquelle l’agence n’avait effectué que 53 rappels (tout comme en 2016). Parmi les 171 rappels de 2018, 78 cas concernaient un risque microbiologique, 61 un risque chimique et 32 un risque physique, comme par exemple en cas d’une possible présence de bouts de verre dans les aliments.