L’Allemagne opte aussi pour le Nutri-Score

L’Allemagne opte aussi pour le Nutri-Score
Shutterstock.com

Après la France et la Belgique, l’Allemagne va également introduire le label alimentaire Nutri-Score. Une enquête indépendante conduite à la demande du gouvernement allemand auprès des consommateurs a révélé qu’il s’agissait en effet du meilleur label.

Base scientifique

La ministre allemande de l’Alimentation et de l’Agriculture, Julia Klöckner, a annoncé qu’elle souhaitait introduire le Nutri-Score comme label officiel. « Je prends une décision légitime dans un débat qui dure depuis plus de dix ans de manière très émotive et parfois polarisée », déclare la ministre selon le magazine spécialisé LebensmittelPraxis. « C’est pourquoi il est d’autant plus important que l’analyse scientifique et la recherche auprès des consommateurs que nous avons effectuées nous fournissent désormais une base de données fiable.

 

Un sondage a montré que 57 % des répondants préféraient Nutri-Score à d’autres labels alimentaires comme MRI, Keyhole et BLL. Des quatre labels, Nutri-Score était le plus clair pour les consommateurs. En outre, celui-ci a obtenu des résultats particulièrement positifs auprès de deux groupes de consommateurs très pertinents, à savoir les personnes qui ne se renseignent pas ou peu sur la composition des aliments et les personnes souffrant d’obésité.

 

En effet, le Nutri-Score indique, par une couleur et une lettre correspondante, dans quelle mesure un produit contribue à l’adoption d’un régime alimentation sain. Le label tient compte à la fois des ingrédients bénéfiques pour la santé (fibres, protéines, etc.) et des substances alimentaires qui, à cet égard, doivent être limitées (acides gras saturés, sucres et sel). Un score total est ainsi calculé sur une échelle allant de A à E.