L’alliance renforcée entre Système U et Auchan inquiète les distributeurs européens | RetailDetail

L’alliance renforcée entre Système U et Auchan inquiète les distributeurs européens

L’alliance renforcée entre Système U et Auchan inquiète les distributeurs européens

Les distributeurs français Auchan et Système U ont annoncé une alliance renforcée, qui inquiète leurs concurrents européens. Même si l’alliance juridiquement n’est pas une fusion, elle pourrait dans la pratique avoir le même impact.

Système U et Auchan renforcent leur collaboration

Les numéros cinq et six du marché français de la distribution ont décidé d’unir leur pouvoir d’achat pour leurs marques maison, comme ils le faisaient déjà pour les produits de marques. Leur pouvoir d’achat commun atteindrait ainsi 50 milliards d’euros par an. Les deux parties envisagent également la création d’une entité de gouvernance commune composée de 8 personnes (4 représentants de chaque groupe).


Par ailleurs il est question aussi d'un échange d’enseignes : ainsi 247 supermarchés  Simply Market pourraient passer d’Auchan à Système U, qui les exploiterait sous franchise sous l’enseigne Super U, tandis que 70 Hyper U pourraient adopter l’enseigne Auchan sous franchise.


Cette collaboration a ses raisons : en France, tout comme ailleurs, les marges sont sous pression, principalement suite à la politique de prix agressive menée par E. Leclerc, mais également suite à la concurrence accrue des chaînes allemandes Aldi et Lidl. De plus, d’autres concurrents ont eu aussi conclu des alliances d’achat, notamment Intermarché et Casino, ainsi que Carrefour et Cora.


Le mot ‘fusion’ est évité

Même si leur collaboration est intense, les deux parties refusent de parler de fusion. « Système U est une coopérative qui ne se laissera pas racheter », indique le groupe. La coopérative compte quelque 900 indépendants affiliés et réalise un chiffre d’affaires de 24 milliards d’euros, généré presqu’exclusivement en France.  Quant à Auchan il s’agit d’une entreprise familiale : 90% des actions sont aux mains des descendants du fondateur Gérard Mulliez, les 10% restants sont détenus par le personnel.


Même si juridiquement il ne s’agit pas d’une fusion, l’on pourrait considérer ce rapprochement comme une cohabitation légale qui aurait les mêmes conséquences qu’un mariage. C’est pourquoi les deux groupes ont dû soumettre leur plan de collaboration à l’ Autorité de la concurrence européenne, qui pourrait renvoyer le dossier à Paris. La décision finale est attendue au plus tard début 2016.


La multiplication des alliances d’achat en France inquiète bon nombre de groupes étrangers. Ainsi Aldi et Lidl devront faire face à une concurrence de taille à la frontière ouest de leur marché domestique, alors que les distributeurs belges subiront cette même concurrence à leur frontière sud. Peut-être faut-il considérer les tentatives de rapprochement entre Delhaize et Ahold dans ce même contexte.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Le shopping sans caisse également disponible chez OKay

13/08/2018

Après les magasins Spar de Colruyt Group, l'enseigne OKay (Compact) adopte à son tour le shopping sans caisse. Avec l'app ‘Scan. Pay. Go.’ les clients n'ont plus besoin de faire la file à la caisse.

AB InBev veut enivrer l'Afrique

09/08/2018

Pour AB InBev l'Afrique est le marché de l'avenir. Le brasseur nourrit de hautes ambitions sur le continent : la prospérité et la population, qui de plus en plus appricie la bière, y augmentent rapidement.

Lidl met des voitures à disposition des shoppers

08/08/2018

"Votre propre voiture pour faire vos courses", voilà comment Lidl présente son nouveau service d'autopartage sur les parkings de ses supermarchés. Pour ce projet le discounter collabore avec Mazda Carsharing.

Ahold Delhaize : CA en baisse, bénéfice en hausse

08/08/2018

Alors qu'aux USA le CA d'Ahold Delhaize est sous pression, Delhaize Belgique confirme la tendance positive déjà perceptible au 1er trimestre, grâce aux 'légumes magiques'. Sur le plan online le groupe est sur la bonne voie.

Chez Walmart des robots préparent les commandes

07/08/2018

Le géant américain de la grande distribution Walmart teste des robots capables de préparer les commandes en ligne : ils collectent les produits secs, réfrigérés et surgelés dans l'entrepôt, tandis que le personnel se charge de choisir les produits frais.

Le groupe Ahold Delhaize perd-il pied aux USA ?

07/08/2018

Ahold Delhaize a du pain sur la planche aux Etats-Unis, affirme le courtier Berenberg. Selon les analystes, le groupe a 'gravement sous-investi' dans ses activités américaines, tandis que la concurrence augmente à vue d'oeil. De gros investissements s'imposent.