L’application antigaspi Phenix arrive en Belgique

Phenix

Phenix, concurrent direct du danois Too Good to Go, arrive en Belgique. La société française lancera ses activités à Bruxelles, mais souhaite progressivement couvrir le reste du pays.

 

Potentiel suffisant

L’expansion en Belgique a été confiée à Amaury Le Mintier : il considère que le marché est suffisamment vaste pour deux acteurs. « J’évalue le potentiel belge à 30 000 points de vente (commerce de détail et horeca), dont environ 4 000 sont actuellement couverts par notre concurrent. Il reste donc de la place », a-t-il expliqué à Trends-Tendances. Amaury Le Mintier et son équipe de sept personnes travaillent au lancement de l’application dans notre pays depuis février.

 

Phenix a été fondée en 2014 par Baptiste Corval et Jean Moreau. La société compte actuellement près de deux millions d’utilisateurs et 10 000 partenaires en France, en Espagne, au Portugal et en Italie. Pour accélérer son développement international, l’entreprise a levé 15 millions d’euros auprès de plusieurs fonds en 2018. Plus récemment, le géant de l’alimentation Danone est entré dans le capital de la start-up par le biais de son véhicule d’investissement Danone Manifesto Venture.

 

L’application vise à réduire le gaspillage alimentaire en permettant aux citoyens d’acheter à prix réduit les surplus alimentaires invendus auprès des commerçants. La plate-forme compte déjà 200 partenaires belges, dont des établissements Carrefour ExpressProxy Delhaize et Delitraiteur. Bien entendu, des boulangeries, boucheries, traiteurs et restaurants s’y sont également déjà affiliés. Phenix veut au moins un millier de partenaires belges d’ici la fin de l’année. Dans un premier temps, l’application se concentrera sur Bruxelles. « La force d’une appli comme la nôtre réside dans la densité de l’offre », explique Amaury Le Mintier. Mais l’objectif à long terme est de couvrir l’ensemble du pays.