L’entreprise de transformation de volaille VPG à Olen demande la faillite

L’entreprise de transformation de volaille VPG à Olen demande la faillite

Verbinnen Poultry Group, entreprise spécialisée dans la transformation de volaille, située à Olen  (province d’Anvers), a demandé la faillite, après que le seul candidat-repreneur restant ait retiré son offre. Quelque 450 emplois fixes et temporaires sont ainsi menacés.

Des problèmes financiers ne datant pas d’hier  

Verbinnen Poultry Group (VPG) chapeaute l’abattoir Lintor, la branche du transport Wafitra, ainsi que la société de traitement des déchets d’abattage Verlirend. Le groupe est confronté à des difficultés financières depuis un certain temps déjà, suite à l’augmentation des prix des matières premières et de la production et en raison de la forte concurrence internationale. D’autre part récemment certains fournisseurs  étrangers de matières premières cruciales ont annulé leurs livraisons ; certains ne voulaient livrer que moyennant un paiement comptant.


Depuis septembre de l’année dernière VPG recherche un repreneur. Début octobre GIMV, Belfius, KBC et ING ont accordé une ligne de crédit supplémentaire à l’entreprise pour lui permettre de surmonter la période jusqu’à la reprise. Initialement 16 candidats ont manifesté leur intérêt, dont quatre ont introduit une offre non liante.


En décembre dernier « deux grands groupes industriels étaient toujours sérieusement intéressés », mais à la mi-février l’un des candidats s’est désisté et vendredi dernier le deuxième candidat a fait savoir de façon « totalement inattendue » qu’il se retirait.


« A la suite de discussions à un stade déjà très avancé (…), l’offre du candidat-repreneur assurait le maintien de l’emploi, la reprise des bâtiments et des machines et un financement intérimaire, afin de surmonter la période jusqu’à la reprise », indique la direction de VPG. Finalement le management  a été contraint de demander la faillite auprès du tribunal de commerce de Turnhout.


150.000 poulets par jour

VPG est détenu pour 80% par la société d’investissement GIMV et pour 20% par la famille Verbinnen. « Selon nous, la direction précédente porte une lourde part de responsabilité. La direction actuelle n’a pu redresser la situation », explique Nicole Houbrechts, secrétaire syndicale de l’ABVV. Les syndicats espèrent que le curateur trouvera un repreneur aussi vite que possible, « mais même en cas de reprise, le nombre employés qui conserveront leur job, reste un point d’interrogation. »


VPG, né de la fusion entre l’abattoir Lintor et l’entreprise de transformation de volaille Verbinnen, abat et transforme quelque 150.000 poulets par jour, destinés principalement aux grands magasins, aux commerces spécialisés et au commerce de gros en Belgique.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Aldi Nord et Aldi Süd collaborent pour le bien-être animal

18/01/2018

Aldi Nord et Aldi Süd s’associent dans le cadre d’une collaboration unique : la création de leur propre label, Fair & Gut, certifiant le bien-être animal. Pour l’instant le label est lancé uniquement en Allemagne et se limite à la volaille, mais sera étendu ultérieurement.

Rewe teste la teneur minimale en sucre avec des puddings au chocolat

18/01/2018

Quelle est la quantité minimale de sucre jugée nécessaire par le consommateur ?  Rewe mène l’enquête auprès de ses clients. L’enseigne allemande  veut diminuer la teneur en sucre de ses produits maison, mais le client décide de la dose minimale.

Lidl tempère ses ambitions américaines

18/01/2018

Lidl  visait une centaine de magasins aux Etats-Unis durant la première année, mais se voit contraint de tempérer ses ambitions. Depuis sa traversée outre-Atlantique il y a environ six mois le discounter allemand y a ouvert 49 points de vente.

Carrefour clôture une année difficile

17/01/2018

Malgré une amélioration au 4ème trimestre, Carrefour termine une année particulièrement difficile, aussi en Belgique, où la croissance est négligeable. Attendons de voir quelles seront les mesures annoncées la semaine prochaine par le CEO Bompard.

L’enseigne britannique Iceland bannit le plastique

17/01/2018

L’enseigne de surgelés britannique Iceland est la première chaîne à supprimer tous les emballages plastiques de ses produits sous marques propres. D’ici 2023 tous seront emballés dans des matières plus durables, comme le carton ou le papier.

AB InBev cède deux marques de bière allemandes

17/01/2018

Le groupe brassicole AB InBev cède deux marques de bière allemandes – Diebels et Hasseröder –, ainsi que leurs brasseries au fonds d’investissement CKCF. Ce dernier souhaite investir dans le deux bières afin de leur donner un nouveau souffle.

Back to top