L’entreprise de transformation de volaille VPG à Olen demande la faillite

L’entreprise de transformation de volaille VPG à Olen demande la faillite

Verbinnen Poultry Group, entreprise spécialisée dans la transformation de volaille, située à Olen  (province d’Anvers), a demandé la faillite, après que le seul candidat-repreneur restant ait retiré son offre. Quelque 450 emplois fixes et temporaires sont ainsi menacés.

Des problèmes financiers ne datant pas d’hier  

Verbinnen Poultry Group (VPG) chapeaute l’abattoir Lintor, la branche du transport Wafitra, ainsi que la société de traitement des déchets d’abattage Verlirend. Le groupe est confronté à des difficultés financières depuis un certain temps déjà, suite à l’augmentation des prix des matières premières et de la production et en raison de la forte concurrence internationale. D’autre part récemment certains fournisseurs  étrangers de matières premières cruciales ont annulé leurs livraisons ; certains ne voulaient livrer que moyennant un paiement comptant.


Depuis septembre de l’année dernière VPG recherche un repreneur. Début octobre GIMV, Belfius, KBC et ING ont accordé une ligne de crédit supplémentaire à l’entreprise pour lui permettre de surmonter la période jusqu’à la reprise. Initialement 16 candidats ont manifesté leur intérêt, dont quatre ont introduit une offre non liante.


En décembre dernier « deux grands groupes industriels étaient toujours sérieusement intéressés », mais à la mi-février l’un des candidats s’est désisté et vendredi dernier le deuxième candidat a fait savoir de façon « totalement inattendue » qu’il se retirait.


« A la suite de discussions à un stade déjà très avancé (…), l’offre du candidat-repreneur assurait le maintien de l’emploi, la reprise des bâtiments et des machines et un financement intérimaire, afin de surmonter la période jusqu’à la reprise », indique la direction de VPG. Finalement le management  a été contraint de demander la faillite auprès du tribunal de commerce de Turnhout.


150.000 poulets par jour

VPG est détenu pour 80% par la société d’investissement GIMV et pour 20% par la famille Verbinnen. « Selon nous, la direction précédente porte une lourde part de responsabilité. La direction actuelle n’a pu redresser la situation », explique Nicole Houbrechts, secrétaire syndicale de l’ABVV. Les syndicats espèrent que le curateur trouvera un repreneur aussi vite que possible, « mais même en cas de reprise, le nombre employés qui conserveront leur job, reste un point d’interrogation. »


VPG, né de la fusion entre l’abattoir Lintor et l’entreprise de transformation de volaille Verbinnen, abat et transforme quelque 150.000 poulets par jour, destinés principalement aux grands magasins, aux commerces spécialisés et au commerce de gros en Belgique.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Chute de l’action Heineken après le désengagement partiel des Mexicains

19/09/2017

Le mexicain Fomento Economico Mexicano (Femsa), qui détenait 15% des actions de Heineken, a vendu pour 2,5 milliards d’actions du groupe brassicole néerlandais. D’emblée le cours de l’action a chuté à la bourse.

Le supermarché indépendant n’entend pas rater le train de l’e-commerce

18/09/2017

Dans les conversations à propos du futur de la distribution alimentaire, le mot d’e-commerce conserve quelque chose de magique. Les exploitants indépendants ont-ils franchi le pas ? Si non, qu’attendent-ils ? 

Carrefour ouvre 15 nouveaux drives

18/09/2017

Le 29 septembre, la chaîne de supermarchés Carrefour va ouvrir trois nouveaux points de livraison drive.be, ce qui porte le total à quinze nouveaux ‘drives’ ce mois-ci.  Depuis le début de l’année, 72 points d’enlèvement ont déjà vu le jour.

La plate-forme de bières Beerwulf.com disponible en Belgique

18/09/2017

Beerwulf, la plate-forme en ligne de bières spéciales, est maintenant disponible en Belgique.  Le site internet offre une page unique à chacun des 150 brasseurs affiliés.  Celle-ci leur permet de proposer leurs bières à un public plus large.

Aldi Nord va centraliser l’achat des marques A

15/09/2017

Aldi Nord, la branche de l’entreprise active en Belgique et aux Pays-Bas, souhaite centraliser l’achat des marques A.  Elle veut ainsi proposer une offre semblable dans tous les pays et imposer des prix compétitifs grâce à la grandeur d’échelle.

Filet Pur : Remue-ménage à l’abbatage

15/09/2017

Qui désire encore un morceau de tournedos ? Ou plutôt des carottes râpées ? Cette semaine encore le secteur de la viande n’a pas fait bonne figure et cela n’a pas échappé à RetailDetail Food, comme en témoigne ce résumé de l’actualité FMCG.

Back to top