L’exportation de la bière belge poursuit sa croissance | RetailDetail

L’exportation de la bière belge poursuit sa croissance

L’exportation de la bière belge poursuit sa croissance

En 2012 les brasseurs belges ont vendu un peu plus de 60%  (11.686.312 d’hectolitres) de leur production totale à l’étranger, soit une hausse de 5,4% par rapport à 2011. Ces dix dernières années l’exportation de nos bières a augmenté de plus de 70%, alors que sur notre marché intérieur la demande stagne.

« Un énorme potentiel de croissance »

« Cela témoigne de l’énorme potentiel de croissance de la bière belge », affirme Theo Vervloet, président de la fédération des Brasseurs belges, qui vient de publier son rapport annuel 2012.


La France reste le principal pays d’exportation : un tiers des exportations est destiné à nos voisins français. Toutefois le secteur brassicole belge s’inquiète de l’énorme hausse des accises imposée par le gouvernement français. Les brasseurs belges ont d’ailleurs la ferme intention de s’insurger contre cette mesure en déposant une plainte officielle auprès de la Commission européenne encore ce mois-ci.


L’exportation vers le Japon, l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Italie et les Etats-Unis est également en hausse ; alors qu’au Royaume-Uni et le Canada par contre elle régresse.


« Une année remplie de défis »

Pourtant pour les brasseurs belges 2012 fut une année remplie de défis. « La  société en pleine mutation et la modification des habitudes de consommation continuent à influencer la tendance à la baisse de la consommation de bière dans notre pays. Néanmoins avec une consommation de 74 litres de bière par habitant, la bière reste de loin la boisson alcoolisée préférée des Belges », se réjouit Theo Vervloet.


En 2012 les brasseries belges ont produit 18.751.008  d’hectolitres de bière, un statu quo par rapport à l’année précédente.


Un entreprenariat durable

Dans leur rapport annuel les ‘Brasseurs belges’ abordent  également le thème de la durabilité  : « Les nombreux investissements effectués par bon nombre de petites et moyennes brasseries sont très divers, mais toujours axés sur la durabilité.   Cela peut se traduire par une moindre consommation d’eau, une baisse de la consommation énergétique, une utilisation plus efficace des matières premières ou encore par l’application de méthodes de production durables », précise le rapport.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Votre portion d’absurdités spéculatives

23/02/2018

Here we go again : le retail alimentaire n’est autre qu’une guerre de tranchées. Mais qui sortira le consommateur de sa dépression hivernale ? Voilà la tâche ingrate qui incombe à RetailDetail Food dans son résumé hebdomadaire de l’actualité FMCG !

Découvrez les saveurs de demain à Tavola 2018: les 11-12-13 mars 2018 à Kortrijk Xpo

23/02/2018

(publireportage) Des produits gourmets et de qualité font de Tavola un événement incontournable: 450 leaders du marché et producteurs artisanaux, et beaucoup de nouveautés. Découvrez les gagnants du concours Tavola d’Or.

Spar va tester le paiement sans contact et sans caisse ce printemps

22/02/2018

Retail Partners Colruyt Group (RPCG) – la branche d’indépendants de Colruyt Group – prépare une app pour Spar permettant aux clients de scanner eux-mêmes leurs courses et de payer via leur smartphone.

Duvel Moortgat reprend une brasserie italienne

22/02/2018

Duvel Moortgat a augmenté sa participation minoritaire dans la brasserie italienne Birrificio del Ducato à 70%. La brasserie belge, connue également pour sa bière Vedett, est entré au capital de la brasserie de Soragna (près de Parme) en 2016.

Colruyt retire des produits Nestlé des rayons

21/02/2018

Colruyt a retiré au moins 18 produits de Nestlé de ses rayons. Les deux parties ne sont pas parvenues à un accord sur les prix, par conséquent le retailer suspend temporairement la vente de ces produits dans ses magasins.

Les supermarchés opposés à la proposition européenne en faveur des agriculteurs

20/02/2018

Certains distributeurs des Pays-Bas, d'Allemagne et d'Autriche s’opposent à la proposition de la Commission européenne visant à accorder des prix plus élevés aux agriculteurs. Ils estiment que cela entraînera des hausses de prix pour le consommateur.

Back to top