L’huile d’olive italienne également touchée par la fraude

L’huile d’olive italienne également touchée par la fraude

Le parquet de Turin a ouvert une enquête pour fraude contre 7 producteurs d’huile d’olive. Ceux-ci auraient vendu une huile d’olive de qualité inférieure comme huile d’olive de qualité supérieure ‘extra vierge’ plus chère.

Sept marques incriminées

L’enquête fait suite aux révélations du magazine italien 'Il Test', qui après avoir analysé 20 bouteilles d’huile d’olive ‘extra vierge’, a découvert que 9 d’entre elles contenaient une huile de qualité inférieure, malgré la mention ‘extra vierge’ affichée sur l’étiquette.


Les autorités italiennes ont examiné les analyses et ont confirmé que sept marques ne répondaient pas aux critères requis, à savoir Bertolli, Carapelli, Pietro Coricelli, Sasso, Santa Sabina, Antica Badia et Primadonna (chez Lidl).


Pour l’instant on ignore encore si cette huile d’olive ‘extra vierge’ non-conforme circule également sur le marché belge. Aux Pays-Bas le porte-parole de Lidl a d’ores et déjà précisé que « l’huile d’olive vendue chez Lidl Pays-Bas sous le label privé Primadonna ne provient pas du fournisseur des huiles analysées en Italie. »

 

Tags: