L’industrie alimentaire demande une adaptation de la ‘loi mayonnaise’

L’industrie alimentaire demande une adaptation de la ‘loi mayonnaise’

Les fabricants belges de sauces veulent proposer des mayonnaises moins grasses, pour des raisons de santé et pour contrer la concurrence, mais un ancien arrêté royal les en empêche.

‘Dressing’ étranger vendu comme mayonnaise

L’arrêté royal en question, qui date d’une soixantaine d’années, stipule que la mayonnaise doit contenir au moins 80% de graisse et 7,5% de jaune d’œuf. Pourtant il se vend chez nous de la mayonnaise espagnole par exemple qui ne contient que 65% de graisse : un argument qui peut compter à l’heure où les consommateurs se préoccupent de plus en plus de leur santé.


« La situation n’est plus tenable », souligne Nicholas Courant, porte-parole de la fédération de l’industrie alimentaire Fevia. « Nos producteurs sont victimes de discrimination. Leurs concurrents étrangers sont autorisés à commercialiser de la mayonnaise moins grasse. Ils peuvent ainsi répondre à la demande croissante de sauces contenant moins de calories. Si les producteurs belges veulent vendre ce type de mayonnaise, ils doivent la proposer comme dressing. »


Etant donné que la fédération alimentaire prépare un nouveau pacte en vue de réduire les graisses et les sucres dans l’alimentation, la Fevia demande au gouvernement d’adapter le cadre législatif. Le ministre des Consommateurs Kris Peeters (CD&V) se dit prêt à modifier la loi et veut réunir les différentes parties prenantes autour de la table afin de formuler une proposition définitive « après des années de discussions ».

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La glace italienne, leader du marché en Europe

11/08/2017

Qui dit cuisine italienne pense inévitablement aux pâtes et aux pizzas, mais les Italiens jouissent également d’une solide réputation pour leurs glaces. Au niveau de la producton ils sont leader du marché européen. 

Le personnel du magasin Albert Heijn à Anvers malade d’inquiétude

11/08/2017

La moitié du personnel du supermarché Albert Heijn à la Groenplaats à Anvers est malade ou absent en raison de l’inquiétude qui règne concernant l’avenir du magasin. Celui-ci doit être cédé suite à la fusion, mais il ne trouve pas acquéreur.

Oprah Winfrey s’associe à Kraft Heinz

10/08/2017

La star américaine de la télé Oprah Winfrey, en collaboration avec Kraft Heinz, a développé une gamme de « potages et plats sains et nourrissants ». Ces produits doivent permettre au groupe de stimuler la croissance du chiffre d’affaires.

« Un seul magasin anversois bloque la fusion Albert Heijn-Delhaize en Belgique »

10/08/2017

La fusion d’Albert Heijn et Delhaize en Belgique n’est toujours pas accomplie. En cause : un seul magasin anversois, que le groupe ne parvient pas à vendre, écrit le journal De Standaard. Et ce un an après la finalisation de la fusion au niveau du groupe.

La Belgique toujours à la peine au sein du groupe Ahold Delhaize

09/08/2017

L’entreprise de supermarchés Ahold Delhaize a réalisé un solide deuxième trimestre et pense même pouvoir économiser davantage que prévu grâce à la fusion. Par contre au sein du groupe la Belgique reste à la traîne.

Une erreur à l’origine de super réductions sur le webshop de Carrefour

08/08/2017

La semaine derrière une erreur s’est produite sur le webshop de Carrefour, entraînant le doublement des réductions. Carrefour accordera néanmoins la plupart des réductions aux nombreux clients qui s’étaient précipités pour profiter de l’aubaine.

Back to top