L’intelligence artificielle s’invite au restaurant

Un restaurant créé par l'intelligence artificielle, c'est possible ! Une entreprise de Singapour a mis au point une nouvelle formule horeca, entièrement basée sur l’IA et les données. Malgré son absence dans les rues, le label, baptisé Wrap Bstrd, sait ce que veut le consommateur.


200.000 points de données pour déterminer le menu

Les restaurants invisibles sont indissociables des plateformes de livraison de repas comme Takeaway of Deliveroo : ils se présentent comme de vrais restaurants, mais sont en fait une simple cuisine où l’on peut passer commande en ligne. Il en va de même à Singapour, où Ebb & Flow Group associe la technologie au secteur alimentaire et exploite une multitude de labels de restauration. A noter que tous les repas sont préparés dans une seule et même cuisine, quel que soit le restaurant virtuel où vous passez commande.


Dans sa nouvelle formule, baptisée Wrap Bstrd, Ebb & Flow va encore loin au niveau technologique. Le concept n’a rien de créatif, tout est basé sur 200.000 points de données. A l’aide de l’intelligence artificielle l’entreprise a analysé toutes les données clients de ces derniers trimestres, allant du parcours client à l’intention d’achat. L’entreprise a ainsi pu détecter les lacunes dans son offre, écrit Emerce.


Le groupe cible suggéré par l’IA est le personnel de bureau, qui recherche des repas sains, mais également agréables et simples. L’IA a également permis de donner un visage au nouveau label virtuel : chaque élément, allant de la liste d’ingrédients au branding de Wrap Bstrd est basé sur des données. Au niveau du langage visuel le choix s’est porté sur une petite souris un peu crasseuse, jurant sans arrêt. Ce concept à base de données est-il promis à un bel avenir ? L’avenir nous le dira.