L’usine russe de Heineken est en vente

L’usine russe de Heineken est en vente
Shutterstock

Le groupe brassicole néerlandais Heineken cherche à céder son usine russe de Kaliningrad. La production y est à l’arrêt depuis le début de l’année en raison de conditions économiques défavorables et une amélioration ne semble pas en vue.

A la recherche de 4 millions d’euros

Heineken ne s’attend pas à une amélioration dans l’immédiat et a donc décidé de céder son usine russe pour un montant d’au moins 250 millions de roubles (près de 4 millions d’euros). Cet argent sera ensuite réinvesti dans d’autres projets.


Depuis longtemps déjà les ventes du brasseur en Russie sont à la peine, suite à la situation économique difficile et aux règles plus sévères.


Mi-septembre encore Heineken a vu chuter son action, suite au désengagement partiel du groupe mexicain Femsa, qui souhaite utiliser l’argent rapporté par cette cession pour soutenir ses projets de croissance sur son marché domestique mexicain.