La “proximité”, principal critère de choix du magasin alimentaire

La “proximité”, principal critère de choix du magasin alimentaire

Charrette supermarchéLe choix d’un magasin alimentaire par les consommateurs belges est basé en premier lieu sur le critère de proximité : pas moins de 35% des consommateurs choisissent des magasins dans les environs de leur domicile ou de leur lieu de travail. Viennent ensuite les prix (21%) et la qualité des produits (11%) comme principaux critères de choix. C’est ce qu’a démontré une enquête du CRIOC (Centre de Recherche et d’Information des Organisations de Consommateurs), menée auprès de 600 consommateurs belges.


Le niveau des prix gagne en importance

Même si la proximité est le critère de choix principal pour la sixième fois consécutive, le niveau des prix gagne en importance d’année en année. Alors qu’en 2007 seul 10% des répondants considéraient le prix comme principal critère, en 2009 ils étaient 16% et aujourd’hui 21% - soit le double en quatre ans de temps. Selon le CRIOC c’est la preuve que « l’effet de la crise se fait sentir dans les décisions des consommateurs ».

 

Cette tendance se confirme par le fait que 9 consommateurs sur 10 achètent des produits de marques propres (6% de plus par rapport à l’année dernière), alors qu’à peine 4 consommateurs sur 10 achètent les grandes marques (soit une baisse de 11% par rapport à 2010). Les marques discount (comme ‘365’) ont la cote : 31% opte systématiquement pour ces marques, soit une hausse de 2%

Colruyt magasin le plus fréquenté

Pour la troisième année consécutive Colruyt est le magasin alimentaire le plus fréquenté par les consommateurs belges (65%). D’autre part selon l’enquête le discounter aurait l’image la plus transparente et la plus positive. Aldi (44%) suit en deuxième position : au niveau de l’image Aldi rejoint Colruyt, mais est un peu moins bien coté au niveau des prix et un peu mieux au niveau de la proximité.

 

Lidl (18%) se place en troisième position, mais donne une image assez négative en matière d’éthique (alimentation bio, labels, OGM). Viennent ensuite Carrefour Market, Delhaize et AD Delhaize, ex aequo avec chacun 15%.

 

- Traduit par Marie-Noëlle Masure

Charrette supermarchéLe choix d’un magasin alimentaire par les consommateurs belges est basé en premier lieu sur le critère de proximité : pas moins de 35% des consommateurs choisissent des magasins dans les environs de leur domicile ou de leur lieu de travail. Viennent ensuite les prix (21%) et la qualité des produits (11%) comme principaux critères de choix. C’est ce qu’a démontré une enquête du CRIOC (Centre de Recherche et d’Information des Organisations de Consommateurs), menée auprès de 600 consommateurs belges.


Le niveau des prix gagne en importance

Même si la proximité est le critère de choix principal pour la sixième fois consécutive, le niveau des prix gagne en importance d’année en année. Alors qu’en 2007 seul 10% des répondants considéraient le prix comme principal critère, en 2009 ils étaient 16% et aujourd’hui 21% - soit le double en quatre ans de temps. Selon le CRIOC c’est la preuve que « l’effet de la crise se fait sentir dans les décisions des consommateurs ».

 

Cette tendance se confirme par le fait que 9 consommateurs sur 10 achètent des produits de marques propres (6% de plus par rapport à l’année dernière), alors qu’à peine 4 consommateurs sur 10 achètent les grandes marques (soit une baisse de 11% par rapport à 2010). Les marques discount (comme ‘365’) ont la cote : 31% opte systématiquement pour ces marques, soit une hausse de 2%

Colruyt magasin le plus fréquenté

Pour la troisième année consécutive Colruyt est le magasin alimentaire le plus fréquenté par les consommateurs belges (65%). D’autre part selon l’enquête le discounter aurait l’image la plus transparente et la plus positive. Aldi (44%) suit en deuxième position : au niveau de l’image Aldi rejoint Colruyt, mais est un peu moins bien coté au niveau des prix et un peu mieux au niveau de la proximité.

 

Lidl (18%) se place en troisième position, mais donne une image assez négative en matière d’éthique (alimentation bio, labels, OGM). Viennent ensuite Carrefour Market, Delhaize et AD Delhaize, ex aequo avec chacun 15%.

 

- Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un soufflé aux œufs brouillés

18/08/2017

Delhaize est à cours d’excuses et Dick Boer perd patience. Voilà ce que nous apprenions cette semaine. L’ambiance y est brouillée, mais ailleurs aussi. Voici votre résumé hebdomadaire par RetailDetail Food !

Douzième trimestre consécutif de croissance pour Walmart

17/08/2017

L’américain Walmart, la plus grande chaîne de supermarchés au monde, a dépassé les attentes des analystes et a enregistré une croissance pour le douzième trimestre d’affilée. La forte croissance du segment online y a largement contribué.

FrieslandCampina se sépare de sa division jus de fruits

17/08/2017

Le groupe de produits laitiers FrieslandCampina a cédé sa division de jus de fruits – dont fait partie notamment la marque Appelsientje – à la société d’investissement néerlandaise Standard Investment.

Dick Boer : « Delhaize perdra un peu de sa liberté »

17/08/2017

Un an après la fusion entre Ahold et Delhaize, le CEO Dick Boer revient sur l’année écoulée. « Nous avons accompli énormément de choses », confie-t-il au journal néerlandais FD, mais « Delhaize perdra un peu de sa liberté. »

Carlsberg augmente son CA, malgré la baisse des volumes

16/08/2017

Durant la première moitié de l’année le CA du brasseur danois Carlsberg a progressé de 2% à 31,8 milliards de couronnes (4,3 milliards d’euros). Cette croissance s’explique par l’augmentation des ventes de bières plus chères, comme la Grimbergen.

Les pertes continuent de s’accumuler chez HelloFresh

14/08/2017

Malgré une hausse spectaculaire du chiffre d’affaires durant les six premiers mois de l’année,  les pertes du livreur de box repas HelloFresh continuent d’augmenter.

Back to top