La “proximité”, principal critère de choix du magasin alimentaire

La “proximité”, principal critère de choix du magasin alimentaire

Charrette supermarchéLe choix d’un magasin alimentaire par les consommateurs belges est basé en premier lieu sur le critère de proximité : pas moins de 35% des consommateurs choisissent des magasins dans les environs de leur domicile ou de leur lieu de travail. Viennent ensuite les prix (21%) et la qualité des produits (11%) comme principaux critères de choix. C’est ce qu’a démontré une enquête du CRIOC (Centre de Recherche et d’Information des Organisations de Consommateurs), menée auprès de 600 consommateurs belges.


Le niveau des prix gagne en importance

Même si la proximité est le critère de choix principal pour la sixième fois consécutive, le niveau des prix gagne en importance d’année en année. Alors qu’en 2007 seul 10% des répondants considéraient le prix comme principal critère, en 2009 ils étaient 16% et aujourd’hui 21% - soit le double en quatre ans de temps. Selon le CRIOC c’est la preuve que « l’effet de la crise se fait sentir dans les décisions des consommateurs ».

 

Cette tendance se confirme par le fait que 9 consommateurs sur 10 achètent des produits de marques propres (6% de plus par rapport à l’année dernière), alors qu’à peine 4 consommateurs sur 10 achètent les grandes marques (soit une baisse de 11% par rapport à 2010). Les marques discount (comme ‘365’) ont la cote : 31% opte systématiquement pour ces marques, soit une hausse de 2%

Colruyt magasin le plus fréquenté

Pour la troisième année consécutive Colruyt est le magasin alimentaire le plus fréquenté par les consommateurs belges (65%). D’autre part selon l’enquête le discounter aurait l’image la plus transparente et la plus positive. Aldi (44%) suit en deuxième position : au niveau de l’image Aldi rejoint Colruyt, mais est un peu moins bien coté au niveau des prix et un peu mieux au niveau de la proximité.

 

Lidl (18%) se place en troisième position, mais donne une image assez négative en matière d’éthique (alimentation bio, labels, OGM). Viennent ensuite Carrefour Market, Delhaize et AD Delhaize, ex aequo avec chacun 15%.

 

- Traduit par Marie-Noëlle Masure

Charrette supermarchéLe choix d’un magasin alimentaire par les consommateurs belges est basé en premier lieu sur le critère de proximité : pas moins de 35% des consommateurs choisissent des magasins dans les environs de leur domicile ou de leur lieu de travail. Viennent ensuite les prix (21%) et la qualité des produits (11%) comme principaux critères de choix. C’est ce qu’a démontré une enquête du CRIOC (Centre de Recherche et d’Information des Organisations de Consommateurs), menée auprès de 600 consommateurs belges.


Le niveau des prix gagne en importance

Même si la proximité est le critère de choix principal pour la sixième fois consécutive, le niveau des prix gagne en importance d’année en année. Alors qu’en 2007 seul 10% des répondants considéraient le prix comme principal critère, en 2009 ils étaient 16% et aujourd’hui 21% - soit le double en quatre ans de temps. Selon le CRIOC c’est la preuve que « l’effet de la crise se fait sentir dans les décisions des consommateurs ».

 

Cette tendance se confirme par le fait que 9 consommateurs sur 10 achètent des produits de marques propres (6% de plus par rapport à l’année dernière), alors qu’à peine 4 consommateurs sur 10 achètent les grandes marques (soit une baisse de 11% par rapport à 2010). Les marques discount (comme ‘365’) ont la cote : 31% opte systématiquement pour ces marques, soit une hausse de 2%

Colruyt magasin le plus fréquenté

Pour la troisième année consécutive Colruyt est le magasin alimentaire le plus fréquenté par les consommateurs belges (65%). D’autre part selon l’enquête le discounter aurait l’image la plus transparente et la plus positive. Aldi (44%) suit en deuxième position : au niveau de l’image Aldi rejoint Colruyt, mais est un peu moins bien coté au niveau des prix et un peu mieux au niveau de la proximité.

 

Lidl (18%) se place en troisième position, mais donne une image assez négative en matière d’éthique (alimentation bio, labels, OGM). Viennent ensuite Carrefour Market, Delhaize et AD Delhaize, ex aequo avec chacun 15%.

 

- Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


50 emplois menacés chez Mondelez à Rhisnes

26/06/2017

Les employés de l’usine du producteur alimentaire Mondelez à Rhisnes, dans la province de Namur, se sont mis en grève.  Ils le font en raison d’une restructuration qui menace 50 des 431 emplois.

Shanghai teste le supermarché mobile sans employés

26/06/2017

Un projet test autour d’un supermarché mobile totalement autonome a été lancé à Shanghai, une des plus grandes villes de Chine.  Wheelys Moby Mart est ouvert 24 heures 24 et doit être facile à utiliser.

Opinion : Colruyt inquiète davantage qu’Ahold Delhaize

23/06/2017

Tant Ahold Delhaize que Colruyt ont vu chuter leur cours boursier : les investisseurs ont perdu confiance. Mais un retailer n’est pas l’autre : Ahold Delhaize semble s’en sortir, alors que Colruyt a des soucis à se faire.

Le supermarché sans caisse Amazon n’est toujours opérationnel

23/06/2017

Amazon Go, le supermarché sans caisse de la société internet, n’a toujours pas ouvert ses portes au grand public.  De plus, on apprend aujourd’hui qu’un de ses directeurs quitte l’entreprise.

Danone remanie son organisation européenne

23/06/2017

Le fabricant de produits laitiers Danone optimalise sa structure européenne : la Belgique, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et l’Irlande formeront désormais un seul groupe. Kris Geeraert, general manager pour le Benelux, quitte l’entreprise.

Filet Pur : Une bande d’incompétents

23/06/2017

Depuis vendredi dernier c’est limpide : un seul retailer au monde sait comment s’y prendre. Tous les autres pataugent, qu’il s’agisse de Jef, Dick ou Alexandre. Un aperçu rafraîchissant de la semaine écoulée par RetailDetail Food !

Back to top