La “proximité”, principal critère de choix du magasin alimentaire

La “proximité”, principal critère de choix du magasin alimentaire

Charrette supermarchéLe choix d’un magasin alimentaire par les consommateurs belges est basé en premier lieu sur le critère de proximité : pas moins de 35% des consommateurs choisissent des magasins dans les environs de leur domicile ou de leur lieu de travail. Viennent ensuite les prix (21%) et la qualité des produits (11%) comme principaux critères de choix. C’est ce qu’a démontré une enquête du CRIOC (Centre de Recherche et d’Information des Organisations de Consommateurs), menée auprès de 600 consommateurs belges.


Le niveau des prix gagne en importance

Même si la proximité est le critère de choix principal pour la sixième fois consécutive, le niveau des prix gagne en importance d’année en année. Alors qu’en 2007 seul 10% des répondants considéraient le prix comme principal critère, en 2009 ils étaient 16% et aujourd’hui 21% - soit le double en quatre ans de temps. Selon le CRIOC c’est la preuve que « l’effet de la crise se fait sentir dans les décisions des consommateurs ».

 

Cette tendance se confirme par le fait que 9 consommateurs sur 10 achètent des produits de marques propres (6% de plus par rapport à l’année dernière), alors qu’à peine 4 consommateurs sur 10 achètent les grandes marques (soit une baisse de 11% par rapport à 2010). Les marques discount (comme ‘365’) ont la cote : 31% opte systématiquement pour ces marques, soit une hausse de 2%

Colruyt magasin le plus fréquenté

Pour la troisième année consécutive Colruyt est le magasin alimentaire le plus fréquenté par les consommateurs belges (65%). D’autre part selon l’enquête le discounter aurait l’image la plus transparente et la plus positive. Aldi (44%) suit en deuxième position : au niveau de l’image Aldi rejoint Colruyt, mais est un peu moins bien coté au niveau des prix et un peu mieux au niveau de la proximité.

 

Lidl (18%) se place en troisième position, mais donne une image assez négative en matière d’éthique (alimentation bio, labels, OGM). Viennent ensuite Carrefour Market, Delhaize et AD Delhaize, ex aequo avec chacun 15%.

 

- Traduit par Marie-Noëlle Masure

Charrette supermarchéLe choix d’un magasin alimentaire par les consommateurs belges est basé en premier lieu sur le critère de proximité : pas moins de 35% des consommateurs choisissent des magasins dans les environs de leur domicile ou de leur lieu de travail. Viennent ensuite les prix (21%) et la qualité des produits (11%) comme principaux critères de choix. C’est ce qu’a démontré une enquête du CRIOC (Centre de Recherche et d’Information des Organisations de Consommateurs), menée auprès de 600 consommateurs belges.


Le niveau des prix gagne en importance

Même si la proximité est le critère de choix principal pour la sixième fois consécutive, le niveau des prix gagne en importance d’année en année. Alors qu’en 2007 seul 10% des répondants considéraient le prix comme principal critère, en 2009 ils étaient 16% et aujourd’hui 21% - soit le double en quatre ans de temps. Selon le CRIOC c’est la preuve que « l’effet de la crise se fait sentir dans les décisions des consommateurs ».

 

Cette tendance se confirme par le fait que 9 consommateurs sur 10 achètent des produits de marques propres (6% de plus par rapport à l’année dernière), alors qu’à peine 4 consommateurs sur 10 achètent les grandes marques (soit une baisse de 11% par rapport à 2010). Les marques discount (comme ‘365’) ont la cote : 31% opte systématiquement pour ces marques, soit une hausse de 2%

Colruyt magasin le plus fréquenté

Pour la troisième année consécutive Colruyt est le magasin alimentaire le plus fréquenté par les consommateurs belges (65%). D’autre part selon l’enquête le discounter aurait l’image la plus transparente et la plus positive. Aldi (44%) suit en deuxième position : au niveau de l’image Aldi rejoint Colruyt, mais est un peu moins bien coté au niveau des prix et un peu mieux au niveau de la proximité.

 

Lidl (18%) se place en troisième position, mais donne une image assez négative en matière d’éthique (alimentation bio, labels, OGM). Viennent ensuite Carrefour Market, Delhaize et AD Delhaize, ex aequo avec chacun 15%.

 

- Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Le mauvais temps affecte les ventes de glace d’Unilever

19/10/2017

Durant le trimestre écoulé le géant anglo-néerlandais des produits de grande consommation Unilever a vu ses ventes de glaces chuter de 6,7% en Europe. En cause : la météo défavorable durant l’été.

Danone modifie la structure de son management

19/10/2017

Le géant français des produits laitiers Danone a décidé de modifier la structure de son management. Désormais l’actuel directeur général Emmanuel Faber combinera sa fonction avec celle de président du conseil d’administration.

Troisième trimestre difficile pour Carrefour

18/10/2017

Les résultats trimestriels publiés par Carrefour ce mercredi soir illustrent les grands défis à relever par le nouveau CEO et son équipe, et ce principalement en Europe de l’Ouest. En Belgique aussi le chiffre d’affaires comparable est en recul.

Delhaize lance un potager urbain

18/10/2017

Désormais les clients du Delhaize Boondael à Ixelles pourront acheter des légumes fraîchement récoltés sur le toit du supermarché. Ce potager urbain n’est pas un coup publicitaire, mais s’inscrit dans la stratégie de durabilité de l’enseigne au lion.

Colruyt lance sa box repas

18/10/2017

Colruyt lance un colis repas pour ménages avec enfants, avec tous les ingrédients nécessaires à la préparation de trois repas. Pas besoin d’abonnement pour commander sa box repas qui sera disponible dès le lendemain.

63 emplois menacés chez Coca-Cola Belgique

18/10/2017

Coca-Cola Belgique a l’intention de supprimer 63 des 2.200 emplois au total. Le fabricant de boissons rafraîchissantes s’entretiendra avec les syndicats, afin d’éviter autant que possible les licenciements secs.

Back to top