La Belgique et le Brésil sauvent le premier trimestre de Carrefour

La Belgique et le Brésil sauvent le premier trimestre de Carrefour

Durant le premier trimestre le distributeur français Carrefour a réalisé un chiffre d’affaires de 20,83 milliards d’euros, soit une hausse de 1,3%. Les activités brésiliennes connaissent une forte progression et en Europe, la Belgique constitue le seul point lumineux d’un tableau assez sombre.

L’Europe reste à la traîne

Le chiffre d’affaires de Carrefour France, qui représente 45% du CA global du groupe, est en recul de 0,7%. Petite note positive toutefois : sur base organique la situation reste stable (-0,1%).


Le CA des supermarchés français se maintient (statu quo), alors que dans les hypermarchés il chute de 2,1% sur base comparable. Par contre les magasins de proximité et autres formats du groupe se portent bien sur le marché intérieur du distributeur : +4,9% (un chiffre d’affaires limité toutefois – un peu plus d’un milliard d’euros – en comparaison avec les 5 milliards d’euros des hypermarchés et les 3,17 milliards d’euros des supermarchés).


Dans le reste de l’Europe, le groupe sous la direction de George Plassat, est en recul de 2,6% : régression importante en Espagne (-5,1%) et en Italie (-5,7%). En revanche la Belgique affiche de belles performances avec une croissance de + 3,6%. Malheureusement ce pays est trop petit pour rehausser les résultats de groupe.


Viva Brazil !

Ces résultats européens décevants ont heureusement été compensés par de très belles performances en Amérique latine (+14%). Au Brésil le chiffre d’affaires organique a progressé de 13,3% et en Argentine de 16,5%, bien que la dépréciation du real brésilien et du peso argentin ait affecté ces résultats.


En Chine le chiffre d’affaires est en progression 2,4% grâce à l’expansion (sur base comparable par contre le pays est en recul de 2,3%).


Plus de 10.000 magasins

Par ailleurs Carrefour annonce l’ouverture de 144 nouveaux magasins lors du trimestre dernier, principalement en Amérique latine et en Europe en dehors de la France. En revanche Carrefour a fermé 102 magasins, dont la majorité en Europe hors France.


Avec ces 42 magasins supplémentaires, le groupe atteint le cap des 10.000 points de vente (dont 4.732 en France et 4.038 dans le reste de l’Europe). La totalité des magasins représente une surface de vente de près de 16 millions de m².

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


FrieslandCampina se sépare de sa division jus de fruits

17/08/2017

Le groupe de produits laitiers FrieslandCampina a cédé sa division de jus de fruits – dont fait partie notamment la marque Appelsientje – à la société d’investissement néerlandaise Standard Investment.

Dick Boer : « Delhaize perdra un peu de sa liberté »

17/08/2017

Un an après la fusion entre Ahold et Delhaize, le CEO Dick Boer revient sur l’année écoulée. « Nous avons accompli énormément de choses », confie-t-il au journal néerlandais FD, mais « Delhaize perdra un peu de sa liberté. »

Carlsberg augmente son CA, malgré la baisse des volumes

16/08/2017

Durant la première moitié de l’année le CA du brasseur danois Carlsberg a progressé de 2% à 31,8 milliards de couronnes (4,3 milliards d’euros). Cette croissance s’explique par l’augmentation des ventes de bières plus chères, comme la Grimbergen.

Les pertes continuent de s’accumuler chez HelloFresh

14/08/2017

Malgré une hausse spectaculaire du chiffre d’affaires durant les six premiers mois de l’année,  les pertes du livreur de box repas HelloFresh continuent d’augmenter.

La glace italienne, leader du marché en Europe

11/08/2017

Qui dit cuisine italienne pense inévitablement aux pâtes et aux pizzas, mais les Italiens jouissent également d’une solide réputation pour leurs glaces. Au niveau de la producton ils sont leader du marché européen. 

Le personnel du magasin Albert Heijn à Anvers malade d’inquiétude

11/08/2017

La moitié du personnel du supermarché Albert Heijn à la Groenplaats à Anvers est malade ou absent en raison de l’inquiétude qui règne concernant l’avenir du magasin. Celui-ci doit être cédé suite à la fusion, mais il ne trouve pas acquéreur.

Back to top