La bière bleue sème la discorde entre Alken-Maes et Inbev

La bière bleue sème la discorde entre Alken-Maes et Inbev

Ce mercredi Alken Maes entame une procédure judiciaire à l’encontre de son rival AB InBev devant le tribunal de commerce de Bruxelles pour pratiques malhonnêtes et violation de la marque. Le brasseur malinois estime que le nouvel emballage de Jupiler Blue est quasi la copie conforme de celui de Maes Pils.

Tromperie et concurrence déloyale

Alken-Maes indique que certains consommateurs auraient acheté par erreur de la Jupiler Blue au lieu de la Maes Pils, car le packaging bleu des deux marques de bière prêterait à confusion. Fin avril Alken-Maes a donc mis le leader du marché AB InBev en demeure, mais ce dernier n’y a pas donné suite.


A présent le n°2 du marché brassicole belge a décidé de poursuivre son concurrent en justice. « Alken-Maes demandera au juge de mettre fin de manière immédiate à cette façon déloyale d'exercer la concurrence. Non seulement la couleur est d'un bleu quasi identique, mais la manière selon laquelle le nom est imprimé sur l'emballage entraîne sans aucun doute la confusion auprès du consommateur » , précise le brasseur.


“Un risque tout à fait réel”, estime la directrice du marketing Lies Eeckman, car  « une étude a démontré que l’acheteur de bière ne s’attarde qu’une dizaine de secondes dans le rayon de bières et choisit donc son produit de façon intuitive et quasi automatique. »  C’est pour éviter de tels abus qu’Alken Maes lors du relancement de sa Maes Pils en 2006 avait déposé un brevet sur ‘son’ bleu.


Et  Alken-Maes va même plus loin en prétendant qu’InBev place délibérément sa Jupiler Blue à faible taux d’alcool à la même hauteur et même juste à côté de la Maes Pils dans les rayons des supermarchés. Lors de promotions, AB InBev  semblerait également vouloir semer la confusion.


Inbev dément

Dans une réaction officielle InBev dément toutes ces accusations. « Nous sommes convaincus qu’il n’existe aucun risque de confusion entre nos canettes et celles de toute autre marque de bière, y compris Maes. Par ailleurs le bleu de Jupiler Blue n’est pas le même que celui de Maes », souligne la porte-parole Karen Couck.


Quant au dépôt de la couleur par Maes, le n°1 de la bière estime   « qu'il n'est pas possible d'exiger un monopole sur une couleur pour les emballages de bière ».

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Rémy Cointreau : forte croissance grâce à la demande accrue de cognac de luxe en Asie

23/11/2017

Au premier semestre de son exercice décalé, le groupe français de spiritueux Rémy Cointreau a enregistré d’excellents résultats. Son cognac de luxe s’est particulièrement bien vendu, surtout en Chine, au Japon et à Singapour.

Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize investit dans la start-up YouMeal

23/11/2017

YouMeal, une start-up qui aide les exploitations de restaurants à informer leurs clients de la composition de leurs plats, a levé 800.000 euros. L’un des investisseurs est Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize et actuellement président du COIB.

Hausse des ventes en ligne dans le secteur FMCG

22/11/2017

Les courses online sont en hausse de 30%, alors que le marché dans son ensemble n’a progressé que de 1,3%. Actuellement l’e-commerce représente 4,6% dans le segment FMCG. D’ici 2025 ce pourcentage devrait atteindre 10%, soit 145 milliards d’euros.

Nestlé envisage la reprise de Hain Celestial

22/11/2017

Nestlé serait intéressé par la reprise de Hain Celestial, une entreprise alimentaire américaine spécialisée dans la production d’aliments naturels et végétariens. La valeur de l’entreprise est estimée à 3,5 milliards d’euros.

L’Ecosse réalise une première : un prix plancher pour l’alcool

21/11/2017

L’Ecosse réalise une première mondiale : enfin la région a obtenu la permission d’installer un prix plancher pour l’alcool. La loi avait déjà été passé en 2012, mais a été bloqué depuis par des distillateurs de whisky. 

Carrefour accepte les sacs et les boîtes réutilisables aux comptoirs

20/11/2017

Après un projet pilote réussi à l’Hypermarché Carrefour de Bierges, tous les Hypermarchés Carrefour et les Carrefour Market en gestion propre acceptent désormais les sacs à vrac et boîtes réutilisables des clients aux comptoirs en service.

Back to top