La brasserie de lambic Lindemans investit 15 millions d’euros | RetailDetail

La brasserie de lambic Lindemans investit 15 millions d’euros

La brasserie de lambic Lindemans investit 15 millions d’euros

La brasserie Lindemans à Leeuw-Saint-Pierre investit pas moins de 15 millions d’euros dans une nouvelle unité de production et de stockage. Pour répondre à la demande croissante venant de l’étranger, l’actuelle capacité de stockage, de remplissage et d’emballage sera ainsi doublée.

Capacité maximale atteinte

Depuis 1822 Lindemans produit ses bières à Vlezenbeek, une section de la commune de Leeuw-Saint-Pierre. Outre la Gueuze, la Faro et la Kriek, le brasseur propose également des bières aux fruits comme la Framboise et la Cassis, également à base de lambic.


Ces dix dernières années les bières Lindemans ont connu un succès grandissant : la production est passée de  50.000 à 80.000 hectolitres par an et ce principalement grâce à l’importante demande venant de l’étranger. Entre 2007 et 2012 les ventes du brasseur belge ont augmenté de 63% en Europe, de 318% en Asie et de 20% en Amérique du Nord et du Sud. Dès lors la brasserie avait atteint sa capacité maximale et une extension s’imposait donc d’urgence.


Bienvenue aux touristes brassicoles

Les bouteilles de 37,5 et de 75 cl continueront à être produites dans les anciens bâtiments, tandis que la production des bouteilles de 25 cl déménagera vers le nouveau site. « Cette extension est également nécessaire pour stocker davantage de lambic », explique Jan Delcour, président du Conseil d’Administration. « Nous ne voulons pas dévier du brassage traditionnel, qui de par son long processus de fermentation et  de maturation occupe un espace important. »


« La production de lambic ne peut se faire qu’en hiver. La consommation et la vente ont donc  lieu principalement durant les mois d’été.  C’est pourquoi la quasi-totalité de la production annuelle doit pouvoir être stockée dans de bonnes conditions. »


Le nouveau bâtiment abritera le service de contrôle de qualité et quelques bureaux. Lindemans prévoit également un espace réservé au ‘tourisme brassicole’ qui pourra accueillir 100 personnes. Le nouveau bâtiment devrait être opérationnel d’ici avril 2014 et permettra la création de 15 à 20 nouveaux emplois à temps plein. Actuellement l’entreprise familiale compte 25 collaborateurs.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Colruyt retire des produits Nestlé des rayons

21/02/2018

Colruyt a retiré au moins 18 produits de Nestlé de ses rayons. Les deux parties ne sont pas parvenues à un accord sur les prix, par conséquent le retailer suspend temporairement la vente de ces produits dans ses magasins.

Les supermarchés opposés à la proposition européenne en faveur des agriculteurs

20/02/2018

Les supermarchés s’opposent à la proposition de la Commission européenne visant à accorder des prix plus élevés aux agriculteurs lors des négociations. Selon certains distributeurs des Pays-Bas, d’Allemagne et d’Autriche, cela entraînera des hausses de prix pour le consommateur.

La chaîne de restaurants belge Umamido s’en va conquérir les pays voisins

20/02/2018

La chaîne de restaurants belge Umamido, spécialisée dans les plats à base de nouilles, envisage une expansion internationale l’an prochain et l’ouverture de nouveaux établissements en Belgique. Umamido  sert des rāmen, une soupe à base nouilles d’inspiration japonaise.

La Jupiler disparaît des rayons durant quelques mois

20/02/2018

AB InBev lance un coup de pub étonnant : sa marque phare Jupiler disparaîtra des rayons durant quelques mois. Afin de ‘soutenir’ les Diables Rouges lors de la Coupe du Monde (ou pour en tirer profit) la marque s’appellera temporairement ‘Belgium’.

Colruyt participe au service de courses de PostNL

20/02/2018

Aux Pays-Bas le nouveau service Stockon, en collaboration avec PostNL, livrera désormais les courses à domicile toutes les deux semaines. A noter que les marques maison portent le label Boni, la marque propre de la chaîne de supermarchés belge Colruyt.

Carrefour : choisissez vous-même le prix du lait ‘équitable’

19/02/2018

A l’exemple de la France, Carrefour lance le lait « La marque du consommateur », une nouvelle marque dont le prix est fixé par les consommateurs eux-mêmes. Le lait coûtera 1,05 €, afin que les agriculteurs obtiennent une marge plus importante.

Back to top