La Cara Pils continuera-t-elle d’exister ?

La Cara Pils continuera-t-elle d’exister ?

Coluyt envisage de remplacer le nom de la Cara Pils par celui de sa marque maison Everyday. Un projet qui a suscité de vives protestations auprès des fans de cette bière bon marché vendue uniquement chez Colruyt.

La Cara Pils rebaptisée Everyday Pils …

Plus de 2.700 signatures sur la pétition « Non ! Pas d’Everyday, nous voulons la Cara Pils », plus de 7.500 ‘likes’ sur la page Facebook « Non au changement de nom de la Cara Pils » et des dizaines de messages sur Twitter sous le slogan « Save Cara » : visiblement le projet de changement de nom de la Cara Pils en Everyday n’a pas plu aux adeptes.


« La Cara Pils à une image branchée marginale », explique le spécialiste en marketing Stef Verbeeck dans l’émission ‘De ochtend’ sur Radio 1. « Nous l’associons à certaines histoires liées à des moments nostalgiques de notre vie , par exemple notre période estudiantine. Plus on associe une marque à des choses personnelles, plus on va aimer la marque. »


« Ignorer ces protestations serait vraiment stupide », poursuit Verbeeck. Point de vue que partage le professeur en marketing Gino Van Ossel (Vlerick Management School), comme il en témoigne dans le journal Het Nieuwsblad : « Faire marche-arrière serait une très bonne chose. La Cara a acquis une sorte de statut culte en tant que pils anticonformiste, ce qui explique d’ailleurs qu’elle soit chez Colruyt la pils en canette la mieux vendue. »


… ou peut-être pas (encore) ?

Colruyt souligne qu’une décision définitive n’a pas encore été prise : « Le logo Everyday figure déjà sur la canette », indique le porte-parole Jan Derom. « Tout comme pour les autres produits Everyday, l’objectif est de changer l’emballage de façon à ce que tous les produits sous l’étendard Everyday soient clairement identifiables. »


« Mais vu les réactions que ce changement de nom suscite chez nos clients, nous devrions peut-être garder la canette telle qu’elle est », poursuit Derom. « Ou alors consulter les clients concernant le nouveau look de la canette. De toute façon nous n’avons pas encore pris de décision définitive à ce sujet. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Images hallucinantes ? Une seule adresse !

15/12/2017

Jef Colruyt est un modèle de sérénité imperturbable et le jambon pata negra est le bitcoin de la charcuterie. Deux conclusions instructives parmi d’autres, à découvrir dans votre rubrique FMCG hebdomadaire, assaisonnée par RetailDetail Food !

RetailDetail Food #26 staat online

15/12/2017

Les représentants commerciaux sont-ils encore les bienvenus chez les retailers ? Le point sur cette question, avec des réponses très divergentes,  dans ce 26ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé pour les exploitants de supermarchés.

Analyse : Comment Colruyt Group s’arme-t-il  contre une éventuelle guerre des prix ?

14/12/2017

Malgré des marges en baisse, Colruyt ne renoncera pas à sa garantie du meilleur prix : afin de financer une éventuelle guerre des prix le retailer mise sur l’automatisation, le gain de productivité et des magasins de format un peu plus réduit.

Carrefour continue de perdre des parts de marché en France

13/12/2017

Alexandre Bompard, CEO de Carrefour, est confronté à un énorme défi. C’est ce que confirment une fois de plus les derniers chiffres de Kantar Worldpanel, selon lesquels le groupe serait le plus grand perdant en termes de parts de marché en France.

Metro : après la scission les Pays-Bas et la Belgique restent les maillons faibles

13/12/2017

Un an après s’être séparé de ses activités non-food, le groupe alimentaire allemand Metro dit avoir posé de solides bases pour une future croissance. Néanmoins le Benelux continue de freiner cette croissance.

AB InBev : 70 emplois supprimés au siège principal de Louvain

12/12/2017

Suite à la décision de déménager son service mondial d’achats vers la Suisse, où était déjà basé le service d’achats de SABMiller, le brasseur AB InBev supprimera 70 emplois au siège principal de Louvain.

Back to top