La carte de fidélité numérique Lidl sous le feu des critiques

La carte de fidélité numérique Lidl sous le feu des critiques
Lidl

Le lancement de l’application Lidl Plus en Belgique a été un grand succès. Pourtant, la carte de fidélité numérique est aujourd’hui critiquée par Unia, le Centre interfédéral pour l’égalité des chances, et l’association des plus de 55 ans OKRA, qui évoquent une « discrimination sociale ».

 

Des avantages exclusifs

À peine dix jours après le lancement belge de Lidl Plus, l’application compte déjà près de 300 000 utilisateurs. La nouvelle carte numérique, qui avait déjà été lancée avec succès dans d’autres pays, assure aux utilisateurs de l’application des avantages exclusifs tels que des bons de réduction numériques et des bons à gratter. Les clients qui n’utilisent pas l’application ne bénéficient donc pas des réductions.

 

Et cela n’est pas au goût de tous : OKRA qualifie l’application de « nouvelle forme de discrimination sociale » dans la Gazet van Antwerpen et explique que les personnes ne possédant pas de smartphones sont maintenant aussi punies financièrement, alors qu’elles se sentent déjà de plus en plus exclues socialement. Les recherches montrent que les personnes âgées en particulier sont les « victimes » de la numérisation : environ une personne sur trois entre 55 et 74 ans n’aurait jamais utilisé internet.

 

Les personnes vulnérables sont laissées pour compte

Une plainte concernant l’application Lidl Plus a déjà été introduite auprès d’Unia. La directrice Els Keytsman a comparé cela avec les banques qui facturent des tarifs plus élevés aux personnes refusant d’avoir recours aux opérations bancaires numériques. « Les groupes vulnérables risquent d’être laissés pour compte », a-t-elle déclaré. « Une chaîne de supermarchés pourrait simplement offrir les réductions à n’importe qui », ajoute-t-elle.

 

Lidl affirme quant à lui avoir fait le choix d’une solution numérique et durable à long terme : « Outre des avantages supplémentaires offerts par l’application, nous continuerons bien sûr à nous concentrer principalement sur les réductions importantes proposées en magasin », explique la porte-parole Isabelle Colbrandt. D’ailleurs, Lidl n’est pas seul à utiliser un tel système : Carrefour propose également deux offres exclusives hebdomadaires aux utilisateurs de son application.