La centrale d’achat Coopernic se sépare de Leclerc | RetailDetail

La centrale d’achat Coopernic se sépare de Leclerc

La centrale d’achat Coopernic se sépare de Leclerc

Le distributeur français E. Leclerc quitte la centrale d’achat Coopernic. Les autres membres de l’alliance, dont Colruyt,  poursuivront leur collaboration sous un autre nom, avec Bruxelles pour siège principal.

C’est ce qu’a annoncé le groupe allemand Rewe, l’un des membres de Coopernic. Outre Rewe, les distributeurs Colruyt (Belgique), Conad (Italie), Coop (Suisse) et Leclerc (France) font également partie de la société Coopernic, fondée en 2006.


« Divergences irréconciliables »

La centrale d’achat Coopernic a décidé de se séparer du groupe français Leclerc. En cause : « des divergences de vue irréconciliables concernant l'organisation future de l'alliance et son orientation stratégique. » Les quatre partenaires restants Rewe, Conad, Colruyt et Coop Suisse constitueront une nouvelle alliance, dont le siège principal sera situé à Bruxelles.


Quant au nom de la nouvelle alliance et quant aux dossiers qui ont entraîné cette rupture avec Leclerc,  les quatre partenaires restants s’abstiennent de tout commentaire. Néanmoins Rewe a souligné dans un communiqué de presse que tous les accords passés entre les fournisseurs et l’alliance d’achat se dérouleront comme prévu.


Le nouvelle alliance reste soumise à l’approbation des autorités de la concurrence des pays respectifs.


Leclerc isolé au sein de l’Europe

Dès lors quelles sont les possibilités d’alliance pour Leclerc, étant donné que les principales alliances européennes compte déjà des membres concurrents français : ainsi Système U fait partie d’AMS, Casino figure sur la liste de membres d’EMD et Intermarché est affilié à Agenor/ Alidis. Au niveau européen Leclerc semble donc bien isolé.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Des poses torrides dans le rayon des produits frais

20/04/2018

Les experts météorologiques de RetailDetail Food prévoient déjà un été torride pour le secteur des FMCG.  Pourquoi ?  C’est ce que dévoile sans détours notre aperçu hebdomadaire sérieusement épicé.

Heineken et Bavaria cherchent leur bonheur hors Europe

19/04/2018

Les groupes brassicoles Heineken et Bavaria enregistrent des chiffres de vente en hausse sur un marché européen de la bière pourtant en difficulté.  Bavaria a réalisé un CA record l’an dernier, tandis que le volume de Heineken a augmenté de 4,3% au trimestre précédent.

Danone enregistre la plus forte croissance de chiffre d'affaires comparable en 5 ans

19/04/2018

Le géant français de l’alimentation Danone a connu un excellent premier trimestre.  Le chiffre d’affaires a progressé de 4,9% sur base comparable, soit la meilleure performance de ces cinq dernières années.

Des produits pour bébés viennent élargir l’assortiment de marques distributeur chez Lidl

19/04/2018

Lidl peut tout doucement échanger son rôle de discounter contre celui de retailer complet.  La chaîne de supermarchés lance sa propre gamme de produits pour bébés de marques distributeur Lupilu et Cien, déjà fortement appréciées par la clientèle.

Unilever affecté par la faiblesse du dollar

19/04/2018

 

Unilever a vu son chiffre d’affaires baisser de plus de 5% suite aux effets de change négatifs.  Sans cet impact, le chiffre d’affaires du groupe de produits alimentaires et de soins personnels aurait progressé de 3,4%.

Greenyard se charge de la logistique des produits frais pour les magasins Carrefour indépendants

19/04/2018

Une collaboration exclusive entre Carrefour Belgium et le fournisseur de produits frais Greenyard a pour but d’élever le niveau de l’offre de produits frais dans les points de vente de plus petite taille.