La concertation chaîne parvient à un accord concernant la crise du secteur porcin | RetailDetail

La concertation chaîne parvient à un accord concernant la crise du secteur porcin

La concertation chaîne parvient à un accord concernant la crise du secteur porcin

La concertation de la chaîne agroalimentaire concernant la crise dans le secteur porcin est parvenue à un accord. Le texte sera soumis aux Autorités de la Concurrence et à l’Europe, bien qu’il reste encore bon nombre de modalités pratiques à fixer.

10 millions d’euros garantis

Une semaine après l’échec des négociations, « toutes les organisations représentatives membres de la concertation de la chaîne agroalimentaire ont marqué leur accord à l’unanimité sur un texte, qui sera soumis aux Autorités de la Concurrence, pour apporter une mesure d’urgence dans le cadre de la crise du secteur porcin », a déclaré, ce matin, le cabinet du ministre fédéral de l’Agriculture Willy Borsus (MR) dans un communiqué de presse. Toutefois « ce texte doit encore faire l’objet de fixation de modalités pratiques complémentaires ».


Le texte stipule notamment que « l’objectif d’une alimentation du fonds est clairement fixé à 15 millions d’euros, selon une base de calcul de 0,15 euro prélevé par kg de viande de porc fraîche commercialisé pendant une durée maximum de 12 mois », et qu’ « un montant de 10 millions d’euros est garanti ».


Le supplément par kilogramme de ‘demi-carcasses’ ou ‘de morceaux techniques désossés prêts à la découpe’ sera calculé sur base du rendement moyen de la découpe. Il a été convenu que « la perception se fera au moyen d’une ligne distincte sur les factures des abattoirs, ateliers de découpe et commerces de gros aux canaux B2C en Belgique, (c’est-à-dire les distributeurs, les bouchers et l’horeca). » Les entreprises de transformation de viande ne sont pas concernées.


« Aussi longtemps que l’accord est d’application, les partenaires de la concertation chaîne excluent toute action qui pourrait avoir d’éventuels dommages économiques à l’encontre des opérateurs de la chaîne agroalimentaire », précise le communiqué de presse.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un tourbillon de mauvaises nouvelles

22/06/2018

Malgré les tentatives de nombreux retailers alimentaires pour camoufler leur actualité morose, Filet Pur est néanmoins parvenu à la débusquer. Voici le résumé hebdomadaire, quelque peu douloureux mais toujours très instructif, de RetailDetail Food!

Panos remplace la carte client par une app

21/06/2018

La chaîne de sandwicheries Panos a digitalisé son programme client : adieu à la carte en plastique, bienvenue à l’app. « A court terme nous espérons via ce canal atteindre et faire la connaissance de 150.000 clients », indique l’enseigne.

Kellogg’s accusé d’emballage trompeur

21/06/2018

Test-Achats a déposé une plainte auprès du SPF Economie contre Kellogg’s. L’organisation de défense des consommateurs estime que l’information sur les emballages des barres de céréales aux fruits rouges Special K est trompeuse.

La cherté de l’alimentation pousse le consommateur au-delà de la frontière

20/06/2018

Tandis que l’exportation de produits alimentaires belges est en plein boom, la consommation sur le marché intérieur est en baisse vu l’augmentation des prix. Une tendance inquiétante, estime l’industrie : le gouvernement doit intervenir.

Les fans de bière aventureux mettent les petits brasseurs au défi

20/06/2018

La consommation mondiale de ‘craft beer’ continue son ascension, mais pour les amateurs de bières spéciales artisanales la fidélité à la marque est une notion toute relative. De quoi mettre les producteurs au défi.

Albert Frère goûte aux fricandelles Vanreusel

20/06/2018

Ergon, un fonds d’investissement qui fait partie du holding GBL, a pris une participation dans Beltaste, l’entreprise derrière le fabricant de fricandelles Vanreusel. Ce dernier recherchait un partenaire financier depuis un certain temps déjà.