La concertation chaîne parvient à un accord concernant la crise du secteur porcin

La concertation chaîne parvient à un accord concernant la crise du secteur porcin

La concertation de la chaîne agroalimentaire concernant la crise dans le secteur porcin est parvenue à un accord. Le texte sera soumis aux Autorités de la Concurrence et à l’Europe, bien qu’il reste encore bon nombre de modalités pratiques à fixer.

10 millions d’euros garantis

Une semaine après l’échec des négociations, « toutes les organisations représentatives membres de la concertation de la chaîne agroalimentaire ont marqué leur accord à l’unanimité sur un texte, qui sera soumis aux Autorités de la Concurrence, pour apporter une mesure d’urgence dans le cadre de la crise du secteur porcin », a déclaré, ce matin, le cabinet du ministre fédéral de l’Agriculture Willy Borsus (MR) dans un communiqué de presse. Toutefois « ce texte doit encore faire l’objet de fixation de modalités pratiques complémentaires ».


Le texte stipule notamment que « l’objectif d’une alimentation du fonds est clairement fixé à 15 millions d’euros, selon une base de calcul de 0,15 euro prélevé par kg de viande de porc fraîche commercialisé pendant une durée maximum de 12 mois », et qu’ « un montant de 10 millions d’euros est garanti ».


Le supplément par kilogramme de ‘demi-carcasses’ ou ‘de morceaux techniques désossés prêts à la découpe’ sera calculé sur base du rendement moyen de la découpe. Il a été convenu que « la perception se fera au moyen d’une ligne distincte sur les factures des abattoirs, ateliers de découpe et commerces de gros aux canaux B2C en Belgique, (c’est-à-dire les distributeurs, les bouchers et l’horeca). » Les entreprises de transformation de viande ne sont pas concernées.


« Aussi longtemps que l’accord est d’application, les partenaires de la concertation chaîne excluent toute action qui pourrait avoir d’éventuels dommages économiques à l’encontre des opérateurs de la chaîne agroalimentaire », précise le communiqué de presse.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Rudi Petit-Jean, directeur de Sligro-ISPC Belgique

23/08/2017

Le 15 octobre, Rudi Petit-Jean deviendra le nouveau directeur de Sligro-ISPC Belgique.  Il sera responsable de l’intégration d’ISPC qui a été reprise plus tôt cette année et du développement du réseau d’agences Sligro-ISPC.

Delhaize lance un assortiment pour crudivores

22/08/2017

Delhaize vient d’élargir son assortiment avec quelques nouveaux produits destinés aux crudivores. Il s’agit de cakes préparés avec des ingrédients non transformés.

Reprise de Danone par Kraft Heinz en vue ?

22/08/2017

Selon certaines rumeurs, Kraft Heinz lorgnerait Danone. Le géant des produits laitiers serait la prochaine cible du groupe, après l’échec de l’offre de rachat sur Unilever. Toutefois un accord est encore loin d’être conclu, estiment les analystes.

L’allemand Rewe veut conquérir le Luxembourg

22/08/2017

La chaîne de supermarchés allemande Rewe a jeté son dévolu sur le Grand-Duché de Luxembourg. En avril le groupe y a déjà ouvert un magasin de la formule Hundertmark à Echternach et d’autres s'y ajouteront rapidement.

Aldi se lance dans la vente de jeux vidéo en Allemagne

21/08/2017

A partir du 22 août Aldi Nord et Süd vendront des jeux vidéo online en Allemagne. La date de lancement coïncide avec l’ouverture à Cologne de Gamescom, le plus grand salon de jeux vidéo en Europe.

En Belgique aussi, Lotus Bakeries retire des biscuits des magasins

21/08/2017

Il n’y a pas qu’en France que les biscuits de Lotus Bakeries soient retirés des rayons.  Suite à une consultation faite dans les chaînes de supermarchés Colruyt, Lidl et Delhaize, il semblerait que ce soit également le cas en Belgique.

Back to top