La conserverie la Belle-Iloise se lance à la conquête de la Belgique

La conserverie la Belle-Iloise se lance à la conquête de la Belgique

La conserverie la Belle-Iloise, producteur français de sardines, de thon et de maquereau en conserve ou sous forme d’amuse-bouche pour l’apéritif, s’implante dans notre pays. La chaîne ouvrira au mois de mai prochain un premier magasin, situé au littoral - comme tous les magasins de l’enseigne en France- , notamment à Nieuport.

Cette entreprise familiale, fondée en 1932 et basée à Quiberon en Bretagne,  produit non seulement du poisson en conserve et des produits dérivés (tels de la soupe de poissons et des tartinables), mais vend également ses produits en direct via un réseau de 51 magasins en France. Tous les magasins se situent dans une ville côtière de la Mer du Nord, de l’Océan Atlantique et de la Mer Méditerranée. La conserverie Belle-Iloise couvre ainsi tout  le littoral français du Touquet dans le Nord jusqu’à Saint-Jean-de-Luz près de la frontière espagnole et de Hyères dans le Var jusqu’à Menton près de l’Italie.

 

Nieuport … pour commencer

Le groupe sous la direction de Caroline Le Branchu (petite-fille du fondateur Georges Hilliet) s’aventure  pour la première fois hors frontières. Les Bretons ont choisi Nieuport comme point de départ de leur ‘conquête de la Belgique’. Le nombre de magasins envisagés par la conserverie n’est pas encore connu. Mais une chose est sûre : le premier magasin ouvrira ses portes au mois de mai à l’avenue Albert 1er n°192 à Nieuport.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Tags: