La crise et une amende à millions mènent Heiploeg à sa perte

La crise et une amende à millions mènent Heiploeg à sa perte

Le fournisseur de crevettes néerlandais Heiploeg, numéro un en Europe, dépose le bilan. La crise économique et une amende à millions sont à l’origine de la faillite. Par contre l’avenir de la  branche belge Morubel est assuré.

Le plus grand fournisseur de crevettes victime de la crise

Suite à la crise, principalement dans le sud  de l’Europe, Heiploeg a subi pour plusieurs millions de pertes. Non seulement les consommateurs ont boudé les crevettes ‘trop chères’, mais de plus la concurrence a déclenché une réelle  guerre des prix, dont les supermarchés ont su habilement tirer profit. Résultat : des pertes de plusieurs millions, alors que l’entreprise était déjà endettée de  130 millions d’euros.


La crise n’est pourtant pas seule responsable du naufrage de l’entreprise néerlandaise. Heiploeg s’est vu infliger une amende de plus de 27 millions d’euros pour cartel par la Commission européenne. L’entreprise a fait appel de ce jugement, mais estime que même sans cette amende, la situation était intenable.


Au total 60 équivalents temps plein seront supprimés à Groningue, mais l’entreprise espère pouvoir redémarrer ses activités en tant que division de l’entreprise de transformation de poisson Parlevliet & Van der Plas. Grâce à cette relance, 300 personnes garderaient leur emploi, mais sous des conditions de travail moins favorables.


La division de surgelés ostendaise préservée

En revanche l’avenir de Morubel, la division de surgelés basée à Ostende, est assuré. L’entreprise a été placée dans une structure entièrement séparée de Heiploeg. « Nous sommes financièrement sains et pouvons poursuivre notre propre route », déclare Nadine Verbruggen, directrice commerciale de Morubel.


Un conseil d’administration a déjà été mis en place et l’entreprise est à la recherche d’un nouvel actionnaire. La société ostendaise compte 105 employés et réalise un chiffre d’affaires de 80 millions d’euros.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


FrieslandCampina se sépare de sa division jus de fruits

17/08/2017

Le groupe de produits laitiers FrieslandCampina a cédé sa division de jus de fruits – dont fait partie notamment la marque Appelsientje – à la société d’investissement néerlandaise Standard Investment.

Dick Boer : « Delhaize perdra un peu de sa liberté »

17/08/2017

Un an après la fusion entre Ahold et Delhaize, le CEO Dick Boer revient sur l’année écoulée. « Nous avons accompli énormément de choses », confie-t-il au journal néerlandais FD, mais « Delhaize perdra un peu de sa liberté. »

Carlsberg augmente son CA, malgré la baisse des volumes

16/08/2017

Durant la première moitié de l’année le CA du brasseur danois Carlsberg a progressé de 2% à 31,8 milliards de couronnes (4,3 milliards d’euros). Cette croissance s’explique par l’augmentation des ventes de bières plus chères, comme la Grimbergen.

Les pertes continuent de s’accumuler chez HelloFresh

14/08/2017

Malgré une hausse spectaculaire du chiffre d’affaires durant les six premiers mois de l’année,  les pertes du livreur de box repas HelloFresh continuent d’augmenter.

La glace italienne, leader du marché en Europe

11/08/2017

Qui dit cuisine italienne pense inévitablement aux pâtes et aux pizzas, mais les Italiens jouissent également d’une solide réputation pour leurs glaces. Au niveau de la producton ils sont leader du marché européen. 

Le personnel du magasin Albert Heijn à Anvers malade d’inquiétude

11/08/2017

La moitié du personnel du supermarché Albert Heijn à la Groenplaats à Anvers est malade ou absent en raison de l’inquiétude qui règne concernant l’avenir du magasin. Celui-ci doit être cédé suite à la fusion, mais il ne trouve pas acquéreur.

Back to top