La crise européenne affecte les résultats de Nestlé

La crise européenne affecte les résultats de Nestlé

Le géant agroalimentaire suisse Nestlé a clôturé son premier trimestre 2013 avec un chiffre d’affaires de 21,9 milliards de francs suisses (l’équivalent d’un peu plus de 18 milliards d’euros), soit une hausse de 5,4%. La croissance organique s’élève à 4,3% : le niveau de croissance le plus bas au premier trimestre depuis 2009.

Résultats inférieurs aux attentes des analystes

Avec ces résultats trimestriels Nestlé déçoit les attentes des analystes qui tablaient sur un chiffre d’affaires de 22,5 milliards de francs suisses et une croissance organique de 4,7%, au lieu des 4,3% obtenus. A titre de comparaison : lors du premier trimestre 2012, le chiffre d’affaires de Nestlé avait progressé de 7,2%.


« Le début de l’année reflète la prudence que nous avons exprimée en février », commente Paul Bulcke, directeur général de Nestlé, tout en confirmant les prévisions pour 2013, à savoir une croissance organique de 5 à 6% sur l’ensemble de cette année.


La crise européenne joue à nouveau les trouble-fête

Tout comme son grand rival Danone, Nestlé évoque la crise européenne, qui incite les consommateurs à réduire sérieusement leurs dépenses.


D’ailleurs les différences géographiques le prouvent : alors que le marché américain progressait de 5,1% et la zone Asie-Océanie-Afrique de 6,1%, le ‘Vieux Continent’ atteint une croissance d’à peine 1%. Pourtant Nestlé souligne le bon départ du Benelux, contrairement à la France et l’Allemagne, qui maintenant seulement commencent à s’activer.


« Ainsi nous réalisons de meilleures performances que le marché européen, où la confiance du consommateur reste faible », précise le grand patron.  « Nous constatons également une progression de nos activités en Amérique du Nord et nous prévoyons que la dynamique se renforcera dans les pays émergents clés », apprend-on au siège central de Vevey.


Dans l’ensemble, les pays émergents durant le premier trimestre ont réalisé une croissance de +8,4%, alors que sur les marchés ‘matures’ la progression atteint seulement 0,9%.


La plus forte croissance pour la division Nutrition

La division Nutrition de Nestlé a connu la plus forte croissance avec 7,6%,  portant le chiffre d’affaires à 2,5 milliards de francs suisses (soit quelque 2 milliards d’euros), alors que le département des Eaux de Nestlé a le moins progressé : à peine 1,8% à 1,6 milliard de francs suisses (soit environ 1,3 milliard d’euros).


Les autres activités se sont accrues de 4,2% à 2,9 milliards de francs suisses (environ 2,39 milliards d’euros). Cette croissance est en grande partie attribuable à Nespresso, grâce à son expansion géographique.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La directrice des RH quitte Carrefour Belgium

25/09/2017

Après 7 ans de bons et loyaux services, Kathleen Van Der Paelt, directrice RH chez Carrefour Belgium, a décidé de quitter la chaîne de supermarchés.  Elle sera remplacée par Sonia Frey qui a exercé une fonction similaire chez De Lijn durant 5 ans.

Filet Pur: Gratuité synonyme de cherté

22/09/2017

Quelle semaine ! Les retailers les uns après les autres sont placés sous curatelle et un triangle inversé mais le secteur food sens dessus dessous.  Mystérieux non ? Voici votre résumé hebdomadaire de l’actualité FMCG par RetailDetail Food.

Spar Good Food associe retail et horeca

22/09/2017

L’expérience de magasin est essentielle au succès d’un supermarché de proximité. Ce constat a inspiré à Spar Lambrechts un concept inédit et original : Spar Good Food, une formule qui associe retail et horeca.

RetailDetail Food #22 est disponible en ligne

22/09/2017

Le nouveau numéro de RetailDetail Food fait le point avec quelques formules de franchise. Quelles sont les préoccupations de Spar Colruyt Group, Lambrechts, Delhaize, Carrefour et Alvo ? 

Passendale. Goûtez à la tradition de chez nous.

22/09/2017

(publireportage) Passendale, un fromage belge, élaboré de manière traditionelle selon sa recette originale. Chaque fromage bénéficie du savoir faire de nos maîtres fromagers. 

François-Melchior de Polignac quitte Carrefour Belgium

22/09/2017

Notre rédaction apprend que le CEO de Carrefour Belgium quitte l’entreprise. Guillaume de Colonges, qui vient d’être nommé Directeur Exécutif Europe du Nord et de l’Est, assurera directement la direction de Carrefour Belgium.

Back to top