La crise européenne affecte les résultats de Nestlé | RetailDetail

La crise européenne affecte les résultats de Nestlé

La crise européenne affecte les résultats de Nestlé

Le géant agroalimentaire suisse Nestlé a clôturé son premier trimestre 2013 avec un chiffre d’affaires de 21,9 milliards de francs suisses (l’équivalent d’un peu plus de 18 milliards d’euros), soit une hausse de 5,4%. La croissance organique s’élève à 4,3% : le niveau de croissance le plus bas au premier trimestre depuis 2009.

Résultats inférieurs aux attentes des analystes

Avec ces résultats trimestriels Nestlé déçoit les attentes des analystes qui tablaient sur un chiffre d’affaires de 22,5 milliards de francs suisses et une croissance organique de 4,7%, au lieu des 4,3% obtenus. A titre de comparaison : lors du premier trimestre 2012, le chiffre d’affaires de Nestlé avait progressé de 7,2%.


« Le début de l’année reflète la prudence que nous avons exprimée en février », commente Paul Bulcke, directeur général de Nestlé, tout en confirmant les prévisions pour 2013, à savoir une croissance organique de 5 à 6% sur l’ensemble de cette année.


La crise européenne joue à nouveau les trouble-fête

Tout comme son grand rival Danone, Nestlé évoque la crise européenne, qui incite les consommateurs à réduire sérieusement leurs dépenses.


D’ailleurs les différences géographiques le prouvent : alors que le marché américain progressait de 5,1% et la zone Asie-Océanie-Afrique de 6,1%, le ‘Vieux Continent’ atteint une croissance d’à peine 1%. Pourtant Nestlé souligne le bon départ du Benelux, contrairement à la France et l’Allemagne, qui maintenant seulement commencent à s’activer.


« Ainsi nous réalisons de meilleures performances que le marché européen, où la confiance du consommateur reste faible », précise le grand patron.  « Nous constatons également une progression de nos activités en Amérique du Nord et nous prévoyons que la dynamique se renforcera dans les pays émergents clés », apprend-on au siège central de Vevey.


Dans l’ensemble, les pays émergents durant le premier trimestre ont réalisé une croissance de +8,4%, alors que sur les marchés ‘matures’ la progression atteint seulement 0,9%.


La plus forte croissance pour la division Nutrition

La division Nutrition de Nestlé a connu la plus forte croissance avec 7,6%,  portant le chiffre d’affaires à 2,5 milliards de francs suisses (soit quelque 2 milliards d’euros), alors que le département des Eaux de Nestlé a le moins progressé : à peine 1,8% à 1,6 milliard de francs suisses (soit environ 1,3 milliard d’euros).


Les autres activités se sont accrues de 4,2% à 2,9 milliards de francs suisses (environ 2,39 milliards d’euros). Cette croissance est en grande partie attribuable à Nespresso, grâce à son expansion géographique.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Un potentiel de croissance considérable pour les discounters en Europe de l’Ouest

16/07/2018

Malgré une surenchère sur de nombreux marchés européens, les discounters prévoient dix millions de m² supplémentaires de surface de vente sur le continent d’ici 2023. LZ Retailytics estime qu’il existe également de bonnes opportunités de croissance sur des marchés dits saturés comme l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Greenyard en difficultés suite à une contamination à la listéria

16/07/2018

Le producteur de légumes Greenyard est sous pression suite à une contamination à la listéria dans son usine hongroise. L’entreprise affirme prendre toutes les mesures nécessaires, mais le cours boursier est en chute libre.

Un premier magasin OKay avec point de collecte Collect&Go ouvre ses portes à Heusden

16/07/2018

OKay, le supermarché de quartier de Colruyt Group, ouvre sa première filiale avec point de collecte Collect&Go à Heusden. Le nouveau point de vente teste le service de collecte qui, en cas de succès, sera déployé dans d’autres magasins OKay.

Carrefour fait un effort pour les salariés prépensionnés

16/07/2018

Dans le cadre du plan de transformation, Carrefour Belgium prévoit une prime supplémentaire pouvant aller jusqu’à 500 euros pour les travailleurs bénéficiant du RCC qui suivent une formation à un métier en pénurie.

Delhaize met fin à la collaboration avec les partenaires de la Carte Plus

12/07/2018

Les clients de Delhaize ne pourront plus accumuler autant de points avec leur Carte Plus car la collaboration avec les autres retailers permettant aux clients de récolter des points et d’échanger des bons (DI, Planet Parfum, Q8 et Tom&Co) prend fin.

Starbucks souhaite se débarrasser des pailles en plastique

12/07/2018

La chaîne de café américaine Starbucks interdira les pailles en plastique dès 2020. Un petit pas pour les fans de café, mais un grand pas pour l’environnement puisque le géant du café utilise près d’un milliard de pailles par an dans le monde entier.