La faiblesse de l'euro pèse sur le bénéfice de Diageo

La faiblesse de l'euro pèse sur le bénéfice de Diageo

Au cours de la première moitié de l’année, le bénéfice du producteur de boissons Diageo, la société-mère de la bière Guinness entre autres, s'est avéré moins élevé que prévu, et ce en grande partie en raison de la faiblesse de l’euro.

Croissance du chiffre d’affaires sous-jacent


Au cours des six premiers mois de l’année fiscale, le chiffre d’affaires total de Diageo a régressé de 5 pour cent, à 5,6 milliards de livres sterling (7,3 milliards d’euros).  Ce recul s'explique en grande partie par les effets de change défavorables, car le chiffre d’affaires sous-jacent a augmenté de 1,8 pour cent.  Le volume des ventes a également progressé de 1 pour cent.  Selon Diageo, les taux de change ont entraîné une baisse du chiffre d’affaires qui s’élève à 125 millions de livres sterling (164 millions d’euros).


Le bénéfice net du producteur de boissons a diminué de 156 millions de livres sterling (205 millions d’euros) et s’élève à 1,4 milliards de livres sterling (1,84 milliards d’euros).


Diageo prévoit un moindre impact des taux de change au cours de la seconde moitié de l’année fiscale.  Selon l’entreprise, ces taux de change auront un impact total de 85 millions de livres sterling (112 millions d’euros) sur toute l’année.  Lors de précédentes prévisions, Diageo estimait que cet impact serait approximativement de 100 millions de livres sterling (131 millions d’euros).