La fin des chèques-repas (à nouveau) en vue

La fin des chèques-repas (à nouveau) en vue

Les partis CD&V, N-VA et Open VLD sont favorables à la suppression des chèques-repas, pour les remplacer par une indemnité immunisée sur la fiche de salaire. Il ne manque plus que l’approbation du MR pour que le projet puisse aboutir.

Une indemnité sur la fiche de salaire

Le système actuel, « c’est de l’argent jeté par les fenêtres », affirme Stefaan Vercamer (CD&V) dans le journal De Tijd. Vercamer, soutenus par Egbert Lachaert et Vincent Van Quickenborne (tous deux Open VLD), a introduit une proposition de loi en vue de supprimer le système des chèques-repas jugé trop  onéreux : les entreprises paient 43 millions d’euros par an aux émetteurs de chèques et les commerçants qui veulent récupérer les chèques déboursent également 30 à 40 millions d’euros.


L’idée de remplacer les chèques-repas fiscalement avantageux par une compensation équivalente sur la fiche de salaire, n’est pas nouvelle : au printemps de l’an dernier, sous le gouvernement Di Rupo, Rik Daems (Open VLD) et Etienne Schouppe (CD&V) avaient déjà tenté de supprimer le système. Une proposition à laquelle s’étaient opposés les émetteurs de chèques (qui prévoyaient le perte de 500 emplois) et les syndicats, soutenus par le PS. Finalement le gouvernement avait décidé qu’à partir de 2016 seule la variante électronique du chèque-repas serait encore autorisée.

 

En Belgique 1,65 millions de travailleurs bénéficient de chèques-repas, dont 60% en version électronique et 40% en version papier. Le remplacement des chèques-repas par une indemnité immunisée sur la fiche de salaire serait, selon les auteurs de la proposition de loi, un premier pas vers l’introduction du ‘compte-carrière’, où tous les avantages extralégaux (aussi la voiture de société par exemple) seraient convertis en cash.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Hausse des ventes en ligne dans le secteur FMCG

22/11/2017

Les courses online sont en hausse de 30%, alors que le marché dans son ensemble n’a progressé que de 1,3%. Actuellement l’e-commerce représente 4,6% dans le segment FMCG. D’ici 2025 ce pourcentage devrait atteindre 10%, soit 145 milliards d’euros.

L’Ecosse réalise une première : un prix plancher pour l’alcool

21/11/2017

L’Ecosse réalise une première mondiale : enfin la région a obtenu la permission d’installer un prix plancher pour l’alcool. La loi avait déjà été passé en 2012, mais a été bloqué depuis par des distillateurs de whisky. 

Carrefour accepte les sacs et les boîtes réutilisables aux comptoirs

20/11/2017

Après un projet pilote réussi à l’Hypermarché Carrefour de Bierges, tous les Hypermarchés Carrefour et les Carrefour Market en gestion propre acceptent désormais les sacs à vrac et boîtes réutilisables des clients aux comptoirs en service.

Greenpeace parodie la publicité de Noël de Coca-Cola

20/11/2017

Pour pas mal de gens la pub de Noël de Coca-Cola à la télé signifie le vrai début de la période de Noël. Cette année, Greenpeace en a fait une parodie, dans laquelle l’organisation attire l’attention sur la pollution causée par le fabricant de sodas.

Alibaba investit 2,5 milliards dans une filiale d'Auchan

20/11/2017

Alibaba vient de prendre une participation de 36 % dans Sun Art Retail Group. Avec 450 supermarchés, ce dernier est la deuxième chaîne de supermarchés en Chine ; le détaillant français Auchan en est par ailleurs le principal actionnaire.

Filet Pur: Une question d’indigestion

17/11/2017

Dans certains quartiers généraux la tension monte a vue d’œil, mais pour les gourmets la semaine s’est plutôt bien déroulée. Vous avez raté quelque chose ? Voici le résumé hebdomadaire joyeusement gratiné de RetailDetail Food !

Back to top