La fin des chèques-repas (à nouveau) en vue

La fin des chèques-repas (à nouveau) en vue

Les partis CD&V, N-VA et Open VLD sont favorables à la suppression des chèques-repas, pour les remplacer par une indemnité immunisée sur la fiche de salaire. Il ne manque plus que l’approbation du MR pour que le projet puisse aboutir.

Une indemnité sur la fiche de salaire

Le système actuel, « c’est de l’argent jeté par les fenêtres », affirme Stefaan Vercamer (CD&V) dans le journal De Tijd. Vercamer, soutenus par Egbert Lachaert et Vincent Van Quickenborne (tous deux Open VLD), a introduit une proposition de loi en vue de supprimer le système des chèques-repas jugé trop  onéreux : les entreprises paient 43 millions d’euros par an aux émetteurs de chèques et les commerçants qui veulent récupérer les chèques déboursent également 30 à 40 millions d’euros.


L’idée de remplacer les chèques-repas fiscalement avantageux par une compensation équivalente sur la fiche de salaire, n’est pas nouvelle : au printemps de l’an dernier, sous le gouvernement Di Rupo, Rik Daems (Open VLD) et Etienne Schouppe (CD&V) avaient déjà tenté de supprimer le système. Une proposition à laquelle s’étaient opposés les émetteurs de chèques (qui prévoyaient le perte de 500 emplois) et les syndicats, soutenus par le PS. Finalement le gouvernement avait décidé qu’à partir de 2016 seule la variante électronique du chèque-repas serait encore autorisée.

 

En Belgique 1,65 millions de travailleurs bénéficient de chèques-repas, dont 60% en version électronique et 40% en version papier. Le remplacement des chèques-repas par une indemnité immunisée sur la fiche de salaire serait, selon les auteurs de la proposition de loi, un premier pas vers l’introduction du ‘compte-carrière’, où tous les avantages extralégaux (aussi la voiture de société par exemple) seraient convertis en cash.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un soufflé aux œufs brouillés

18/08/2017

Delhaize est à cours d’excuses et Dick Boer perd patience. Voilà ce que nous apprenions cette semaine. L’ambiance y est brouillée, mais ailleurs aussi. Voici votre résumé hebdomadaire par RetailDetail Food !

Douzième trimestre consécutif de croissance pour Walmart

17/08/2017

L’américain Walmart, la plus grande chaîne de supermarchés au monde, a dépassé les attentes des analystes et a enregistré une croissance pour le douzième trimestre d’affilée. La forte croissance du segment online y a largement contribué.

FrieslandCampina se sépare de sa division jus de fruits

17/08/2017

Le groupe de produits laitiers FrieslandCampina a cédé sa division de jus de fruits – dont fait partie notamment la marque Appelsientje – à la société d’investissement néerlandaise Standard Investment.

Dick Boer : « Delhaize perdra un peu de sa liberté »

17/08/2017

Un an après la fusion entre Ahold et Delhaize, le CEO Dick Boer revient sur l’année écoulée. « Nous avons accompli énormément de choses », confie-t-il au journal néerlandais FD, mais « Delhaize perdra un peu de sa liberté. »

Carlsberg augmente son CA, malgré la baisse des volumes

16/08/2017

Durant la première moitié de l’année le CA du brasseur danois Carlsberg a progressé de 2% à 31,8 milliards de couronnes (4,3 milliards d’euros). Cette croissance s’explique par l’augmentation des ventes de bières plus chères, comme la Grimbergen.

Les pertes continuent de s’accumuler chez HelloFresh

14/08/2017

Malgré une hausse spectaculaire du chiffre d’affaires durant les six premiers mois de l’année,  les pertes du livreur de box repas HelloFresh continuent d’augmenter.

Back to top