La grande enquête sur le petit-déjeuner (1) : un marché sous-estimé de 3,5 milliards d’euros

La grande enquête sur le petit-déjeuner (1) : un marché sous-estimé de 3,5 milliards d’euros
Foto Josep Suria / Shutterstock.com

Au cours des six prochaines semaines, Food in Mind et RetailDetail s’intéresseront au repas le plus important de la journée : le petit-déjeuner. Une enquête exclusive vous apprendra comment et où les Belges prennent leur petit-déjeuner, mais aussi comment la grande distribution et les entreprises de food-service répondent aux tendances actuelles en matière de petit-déjeuner. 

 

5,4 milliards en 2025

En se basant sur la fréquence des petits-déjeuners et les dépenses hors domicile, l’expert en food-service Food in Mind a calculé la valeur actuelle du secteur du petit-déjeuner en Belgique. À partir des tendances observées et des déclarations des participants, l’enquête permet également de faire une estimation du marché du petit-déjeuner en 2025. Et ce n’est pas peu : « Ce segment est largement sous-estimé », explique Eddy Bovijn (Food in Mind). « Il représente quelque 20 % du marché du food-service. Nous pensons qu’il augmentera de 3,5 milliards d’euros aujourd’hui à 5,4 milliards d’euros en 2025. »
 

L’enquête montre notamment que le petit-déjeuner pris à la maison est en légère diminution, et que les consommateurs prendront de plus en plus souvent leur petit-déjeuner dehors : une tendance que pourraient exploiter les acteurs du food-service et du retail. Convenience, alimentation saine et expérience comptent parmi les principaux facteurs qui influencent le comportement des consommateurs. Le category management recèle également un fort potentiel pour le secteur.

 

Chaque vendredi matin

À la demande Food in Mind, iVox a interrogé en ligne 1000 Belges représentatifs de la population par leur langue, leur sexe, leur âge et leur diplôme. Les participants à l’enquête ont été invités à détailler leurs habitudes en matière de petit-déjeuner et à répondre à des affirmations liées au petit-déjeuner en général. Il en résulte un tableau unique des habitudes actuelles des Belges en matière de petit-déjeuner. Qui prend son petit-déjeuner où ? Comment se compose le petit-déjeuner traditionnel des Belges ? Peut-on observer des différences entre les groupes cibles ? L’enquête s’intéresse aussi au secteur out-of-home : quelles sont les motivations de ceux qui prennent leur petit-déjeuner chez eux ou dehors ? Quels fournisseurs connaissent-ils et que pensent-ils de ces marques ?
 

Cette initiative s’inscrit dans le prolongement d’une enquête antérieure que Food in Mind avait menée en collaboration avec Ipsos (Dimarso) en 2005. Afin de faciliter la comparaison, plusieurs questions sur la fréquence des petits-déjeuners pris chez soi et en dehors ont été reprises telles quelles dans la nouvelle enquête. Nous disposons ainsi d’un portrait unique de près de 15 ans d’évolution du petit-déjeuner en Belgique. Au cours des semaines à venir, nous publierons un nouvel épisode de cette grande enquête sur le petit-déjeuner chaque vendredi matin.

 

Vous aimeriez en savoir plus sur les habitudes des Belges en matière de petit-déjeuner ? La grande enquête sur le petit-déjeuner menée par Food in Mind et iVox offre une foule de chiffres et de statistiques. Elle révèle également de nombreuses autres tendances : l’importance croissante du brunch, la demande de produits biologiques et équitables, les préoccupations en matière d’alimentation saine, l’influence des enfants sur le petit-déjeuner... Contactez Eddy Bovijn : eb@foodinmind.com www.foodinmind.com